4 Belges sur 10 demandent la 5G dans un délai d'un an

4 Belges sur 10 demandent la 5G dans un délai d'un an

Les attentes belges sur la 5G révélées dans le rapport ConsumerLab d'Ericsson

  • Les utilisateurs de smartphones belges voient les avantages de la 5G à court terme : les zones chaudes, les services à domicile intelligents et les sports immersifs regardés avec la RA sont les services 5G qu'ils recherchent le plus.

  • Ils sont prêts à payer plus cher : la moitié des early adopters belges se disent prêts à payer 12 euros de plus pour des services 5G.

  • La consommation moyenne de données mobiles sur un appareil 5G pourrait atteindre 35 Go/mois en Belgique d'ici 2025, soit 14 à 16 fois plus qu'aujourd'hui.


Quatre utilisateurs de smartphones belges sur dix s'attendent à ce que la 5G soit disponible en Belgique d'ici un an. Cela s'explique par le fait que le réseau actuel ne semble pas répondre aux attentes des clients. Quatre clients sur dix ne sont pas satisfaits des débits actuels du haut débit mobile et sept utilisateurs de smartphones sur dix ne sont pas satisfaits de la fréquence de la mise en mémoire tampon vidéo en streaming sur le réseau 3G et 4G actuel. Les très hauts débits dans les zones chaudes 5G, les services à domicile connectés intelligents et les expériences sportives immersives en RA sont les services 5G que les consommateurs ajouteraient à leurs forfaits 5G.

 

Ces chiffres ont été révélés lors de la première Ericsson Day à Bruxelles grâce à une étude intitulée "5G Consumer Potential" réalisée par Ericsson ConsumerLab auprès de 2.000 utilisateurs de smartphones en Belgique, représentant statistiquement l'opinion de 5 millions d'utilisateurs de smartphones. 35 000 utilisateurs de smartphones ont été interrogés dans 22 pays différents dans le cadre de l'étude mondiale menée par ConsumerLab.

 

"Ceux qui cherchent à payer un supplément pour la 5G ne s'attendent pas seulement à une connectivité meilleure et fiable avec la 5G, mais aussi à de nouveaux cas d'utilisation. La 5G sera un différenciateur pour les opérateurs en Belgique : un quart des utilisateurs de smartphones en Belgique changeraient de fournisseur d'accès haut débit mobile dans les six mois si leur propre fournisseur ne propose pas la 5G, mais les consommateurs déclarent clairement qu'ils pensent que les smartphones ne seront probablement pas la seule solution pour la 5G". 

Jasmeet Sethi, responsable d'Ericsson ConsumerLab

 

Les Belges sont prêts à payer le prix 5G

Actuellement, 1 utilisateur de smartphone belge sur 4 se dit prêt à s'équiper d'un smartphone compatible 5G une fois disponible sur son marché. En termes de prix des smartphones 5G, près de la moitié (43%) des Belges interrogés s'attendent à ce que le prix des smartphones 5G soit 1,5 fois plus élevé que celui des combinés 4G, et un Belge sur quatre affirme que les smartphones tels qu'ils sont actuellement n'ont rien pour pouvoir profiter de la 5G.

 

"Il est temps d'accélérer la 5G en Belgique. La 5G doit être considérée comme une infrastructure nationale essentielle, tout aussi vitale que les trains, les ports ou les aéroports. La 5G présente un nouvel écosystème pour l'innovation et ce sera un écosystème qui nous servira tous et sur lequel nous capitaliserons tous : consommateurs, gouvernements, éducation, entreprises, etc. La 5G est l'infrastructure qui permettra de jeter les bases de la prospérité future de la Belgique." 

Rémi de Montgolfier, responsable d'Ericsson BeLux

 

L'augmentation du nombre de ménages hyper connectés exerce une pression sur la connectivité: 25% des ménages dans le monde et 19% en Belgique possèdent plus de 10 appareils connectés; 6 écrans connectés par ménage existent aujourd'hui et 26% en ajouteront au moins un d'ici l'année prochaine en Belgique.

Contactez-nous
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.