Skip to Content
Bus de prélèvement coronavirus Eurofins : 200 tests supplémentaires par jour pour les communes et les entreprises

Bus de prélèvement coronavirus Eurofins : 200 tests supplémentaires par jour pour les communes et les entreprises

Un centre de prélèvement mobile se rend dans les foyers locaux pour endiguer rapidement une vague soudaine de contaminations au coronavirus

Eurofins, la société spécialisée dans la recherche en laboratoire, lance son premier bus de prélèvement de COVID-19. Le centre de prélèvement mobile peut prélever jusqu'à 200 tests PCR par jour. L'objectif est d'aider les villes, les communes, les autorités locales et les entreprises qui ont besoin d'un centre de prélèvement temporaire en urgence pour contenir une épidémie soudaine de coronavirus, mais qui ne disposent pas des ressources logistiques adéquates. Cela fait partie de la stratégie d'Eurofins visant à ouvrir des centres de prélèvement locaux et accessibles dans le pays. Dans une phase ultérieure, le bus pourra également être utilisé pour administrer des vaccins.

Tout le monde est sur le pont pour vacciner la population contre le coronavirus le plus rapidement possible. Toutefois, il faut redoubler d'attention lorsqu'il s'agit de tester la population et le personnel des entreprises, car une troisième vague d'infections est imminente. Eurofins a donc transformé un grand bus de voyage (photo en annexe) en centre de prélèvement mobile. Le bus peut se rendre rapidement sur place si une ville ou une entreprise le demande, conformément à la réglementation en vigueur de Sciensano. Eurofins analyse les tests PCR dans ses laboratoires de Courtrai et de Bruges. Le résultat des tests est connu 24 à 48 heures plus tard. 

« Le bus est équipé des mesures de sécurité nécessaires pour tester les personnes de manière fluide et en toute sécurité. Celles-ci montent à l'avant du bus, remplissent les documents administratifs nécessaires, sont contrôlées et quittent le bus par l'arrière. À bord, un collaborateur administratif et 1 ou 2 infirmières, qui peuvent chacune faire passer 100 tests par jour. De plus, le bus est désinfecté et nettoyé quotidiennement », explique Tibo Demoor, directeur général des diagnostics cliniques chez Eurofins.

 Centre de prélèvement mobile conforme aux règles en vigueur

Eurofins commence avec un bus, mais n'exclut pas que les semaines à venir, des bus supplémentaires soient mis en circulation. Avec le bus, l'entreprise vise à la fois la Flandre, Bruxelles et la Wallonie. Pour l'instant, le bus est uniquement utilisé pour les tests PCR, ces tests sont ensuite analysés dans un laboratoire accrédité par Sciensano.

 

 « Grâce à cette initiative, nous, en tant qu'entreprise, soutenons la société et le gouvernement. Il est plus difficile de mettre en place un point de prélèvement fixe que de faire venir un bus où le prélèvement des tests PCR peut commencer immédiatement. De cette façon, les autorités communales peuvent réduire la pression sur les centres de prélèvement existants », déclare Tibo Demoor, directeur général des diagnostics cliniques chez Eurofins.

À la fin de l'année dernière, un projet similaire, mené par deux entrepreneurs de Flandre orientale, n'a pas fonctionné tout à fait correctement. Ce projet n’est néanmoins pas comparable au bus de prélèvement qu’Eurofins met en circulation.

Dans une phase ultérieure, ce bus pourra d'ailleurs également être utilisé pour administrer des vaccins. Outre le bus de prélèvement coronavirus, Eurofins dispose de 4 centres de prélèvement fixes (Auderghem, Saint-Josse-ten-Noode, Woluwe-Saint-Lambert et Damme) et est actif avec un laboratoire mobile à l'aéroport de Bruxelles.

 

À propos d’Eurofins

Eurofins est une entreprise cotée en Bourse et spécialisée dans les analyses de laboratoire et les recommandations. Ce groupe est le leader du marché mondial des tests bioanalytiques pour l'industrie pharmaceutique et alimentaire, l'eau, l'environnement et les produits pharmaceutiques. Eurofins dispose d'une expertise scientifique et technologique considérable pour aider les autorités et les entreprises dans la lutte contre le coronavirus. Eurofins est actif dans 50 pays et compte 50 000 collaborateurs répartis parmi plus de 800 laboratoires modernes. En Belgique, Eurofins emploie 700 personnes. Le siège se trouve à Bruxelles. 

 

Contact:

Mathieu Pissoort, Directeur Commercial d'Eurofins

0497 57 33 02

 

Gunter Huyghe

PR-consultant Bepublic

0497 57 33 02

gunter@bepublic.be