Cap sur les 100 points de vente physiques en Belgique pour le nouveau CEO de la chaîne de magasins de mode ZEB

Matthias Hindriks succède à Luc Van Mol et mise sur le bonheur (mental).

Samedi 3 juin 2023. Matthias Hindriks, l’actuel CFO de The Fashion Society, la chaîne de mode notamment derrière ZEB, en sera le nouveau CEO dès le 1er août 2023. Il succède ainsi à Luc Van Mol qui lui cède le flambeau après 30 ans de carrière. Actif au sein de ZEB depuis 10 ans, Matthias Hindriks est ambitieux : « Nous comptons 130 magasins au sein du holding The Fashion Society. ZEB en regroupe actuellement 79, et nous voulons atteindre le cap des 100 d’ici trois ans. Nous avons aussi des projets de développement pour les autres sociétés sœurs, PointCarré et The Fashion Store », explique Matthias Hindriks. « ZEB est très apprécié de nos clients. Je crois donc fermement en notre avenir via les magasins physiques. Évidemment, nous ne pourrons pas réaliser cette expansion seuls. Nous comptons sur nos 1200 collaborateurs de The Fashion Society pour nous y aider. Il est donc primordial que ceux-ci soient heureux dans leur travail. Nous allons par conséquent continuer à investir dans leur bonheur au travail parce que s’ils sont heureux au travail, nos clients seront heureux aussi. »

Une entreprise saine dans un secteur tendu

Fondée en 1993 par Luc Van Mol, la chaine de vêtements est devenue un acteur important dans le commerce de la mode multimarque en Belgique. Pour la première fois de son histoire, la chaine de magasins aura un autre CEO à sa tête. Le CFO Matthias Hindriks devient CEO. Il dirigera également les deux autres chaines du groupe : The Fashion Store et PointCarré.

Financièrement, le holding The Fashion Society a le vent en poupe. Il a clôturé son dernier exercice financier sur un chiffre d’affaires de 207 millions d’euros en doublant largement son bénéfice net qui atteint plus de 6 millions d’euros. L’EBITDA de The Fashion Society s’élève à 10-12 % de son chiffre d’affaires.

« Je me mêle de la vie privée de mes collaborateurs »

Matthias Hindriks hérite aussi de la philosophie du fondateur Luc Van Mol et de la CCO Isabelle Samson, qui privilégie le bonheur au travail.

« Sous l’égide de Luc et d’Isabelle, nous avons instauré le programme “We Care” qui s’adresse à nos collaborateurs. Nous voulons que tout le monde se sente bien, se sente heureux, même, au travail. Car, oui, ce bonheur se reflète aussi sur nos clients. Mais, parfois, la vie en “égratigne” certains, et les choses se compliquent. Avant, il nous arrivait de proposer des séances de coaching à quelques-uns de nos collaborateurs. Nous voulons désormais les proposer à tout le monde. » Matthias Hindriks.

Concrètement, n’importe quel collaborateur qui en ressent le besoin peut consulter un coach de vie aux frais de ZEB. Ce coaching peut aussi porter sur des aspects plus délicats de la vie privée.

« Je ne suis pas convaincu par le concept classique de l’équilibre vie professionnelle/vie privée. Tout forme un tout ; il est impossible de dissocier sa vie privée de sa vie professionnelle et vice-versa. Les femmes n’arrêtent pas d’être mamans en passant la porte du magasin. Et inversement, une fois chez soi, il arrive aussi que l’on pense au travail. C’est pourquoi je suis persuadé qu’il faut “soigner nos collaborateurs” sur tous les fronts. Et donc les aider en cas de difficultés dans leur vie privée. Je me mêle effectivement de la vie privée de mes collaborateurs. Avec leur consentement, évidemment ! » Matthias Hindriks.

Un monde dépourvu de magasins physiques ? Quelle horreur !

Outre le bonheur au travail, le bonheur et la joie des clients sont des stimulants essentiels selon le nouveau CEO. Il a d’ailleurs une vision très personnelle à cet égard.

« Le shopping reste un “plaisir” pour beaucoup d’entre nous. D’ailleurs, moi aussi, j’adore faire du shopping. Chaque année, j’emmène ma filleule dans les magasins pour son anniversaire, et il m’arrive aussi souvent d’acheter des vêtements pour ma femme et mes enfants. C’est pourquoi chez ZEB, et aussi chez The Fashion Store et PointCarré, nous misons sur les magasins physiques et sommes convaincus de leur avenir. Imaginez un peu ne plus pouvoir faire de lèche-vitrines et devoir tout acheter en ligne ! Quelle horreur ! Nous allons donc sciemment à contresens en continuant à ouvrir des magasins. Évidemment, nous restons attentifs à ce qui se passe autour de nous et suivons de près les évolutions de ce monde en perpétuelle mutation. » Matthias Hindriks.

La confiance de l’ancien CEO

Le futur ex-CEO Luc Van Mol a commencé sa carrière dans le secteur de la mode en tant qu’agent pour jeans. Il a ainsi ouvert un premier magasin en 1993 : « Jeans Depot » à Alost. Trente ans plus tard, le holding The Fashion Society compte 130 magasins et 1200 collaborateurs. The Fashion Society a été entièrement racheté par Colruyt Group. Luc Van Mol, qui avait d’ailleurs engagé lui-même Matthias Hindriks, a entièrement confiance en son successeur.

« Je sais depuis longtemps que Matthias a le profil idéal pour me succéder à la tête de ZEB et de nos autres chaines de magasins. C’est un leader passionné, un perfectionniste dans tous les bons sens du terme. Il fait confiance à son sens inné de la mode, et ses intuitions sont toujours bonnes. Il est aussi très intelligent et a un sens aigu des affaires. Il veut réussir avec l’aide de tous ses collaborateurs. C’est un vrai “directeur des ressources humaines”. Lorsqu’on lui a proposé de devenir le nouveau CEO, Matthias voulait avoir “ma bénédiction”. Il l’a à 100 % ». Luc Van Mol, futur ex-CEO de ZEB.

Et Frans Colruyt, le président du conseil d’administration de The Fashion Society, d’ajouter :

« Nous sommes heureux de voir que la transition entre Luc et Matthias se déroule à merveille ; en tant que Colruyt Group, nous sommes particulièrement fiers du trajet accompli par le groupe dans son ensemble, ces dernières années. La fertilisation croisée offre un beau potentiel de croissance supplémentaire : après tout, tous nos clients ont besoin de s’habiller et de se nourrir. Nous pensons que The Fashion Society a encore un bel avenir en perspective, tant en ce qui concerne sa croissance autonome que d’autres rachats éventuels et son internationalisation. Nous sommes convaincus que Matthias a le profil idéal pour continuer à diriger The Fashion Society ».

Matthias Hindriks reprendra définitivement le flambeau des mains de Luc Van Mol le 1er août 2023.

 

Bio Matthias Hindriks

  • Ingénieur commercial
  • A débuté sa carrière comme consultant chez PWC
  • Est marié et a deux enfants de 10 et 8 ans
  • Habite à Tielt-Winge
  • Est âgé de 39 ans
  • Aime la randonnée en montagne, le vélo et le ski

 

Chiffres clés de The Fashion Society

  • Chiffre d’affaires : 207 millions d’euros
  • Bénéfice net : 6 millions d’euros
  • Nombre de collaborateurs : 1200
  • ZEB : 79 magasins. Objectif : 100 magasins d’ici 3 ans
  • The Fashion Store : 21 magasins. Objectif : 50 magasins d’ici 2030
  • PointCarré : 30 magasins en Belgique francophone. Objectif : expansion vers la France
  • Détenu à 100 % par Colruyt Group
  • Score NPS de satisfaction de la clientèle : 70 % (le score moyen dans le secteur des points de vente de mode est de 43 %)

 

Le score NPS (net promotor score) est un outil de gestion standard qui permet de mesurer la fidélité de la clientèle. Le score NPS se fonde sur une seule question posée aux clients : Recommanderiez-vous notre entreprise à un ami ou à un proche ? Les répondants peuvent attribuer un score de 0 à 10. Un score supérieur à 50 est considéré comme excellent.

Contact RP: An Luyten, Bepublic Group, [email protected], 0475 77 58 24

À propos de Bepublic

Bepublic fait partie de l’agence de relations publiques et de communication stratégique Bepublic Group qui accompagne les organisations belges dans leur communication depuis plus de 10 ans. Les relations publiques journalistiques font partie de notre ADN.  Nos consultants expérimentés aident les entreprises et les organisations à rapporter de façon éloquente et claire leur actualité.

Bepublic fait partie du Bepublic Group tout comme Bereal, Befirm et Beready. Pour en savoir plus sur l'agence de relations publiques et de communication stratégique, consultez le site. https://bepublicgroup.be