Des conseils pour vous rendre en voiture éléctrique dans votre station de ski préférée

L’hiver s’est installé chez nous depuis quelques jours, comme ont pu le constater notamment les conducteurs de voitures électriques. Des messages alarmants concernant l’autonomie de leur batterie descendant parfois jusqu’à 25 % à cause des températures glaciales sont apparus soudainement sur certains tableaux de bord. Bien que cela soit assez déplaisant, il est possible de limiter les désagréments si l’on sait comment s’y prendre.

Il est évidemment important de toujours bien se préparer avant de partir, que ce soit pour se déplacer sur nos routes ou pour aller prochainement à la montagne en voiture électrique. Arval Belgique, société spécialisée dans les solutions de mobilité, vous donne quelques conseils pour vous rendre en toute sécurité et avec une autonomie maximale dans votre station de ski préférée :

1. Évitez le gel du câble de recharge

Tout commence par le câble de recharge. Sans lui, vous n’irez pas très loin. En rechargeant votre véhicule à l’intérieur, vous éviterez le risque de gel. Mais en route vers votre station de ski ou sur place, vous n’aurez pas toujours la possibilité de recharger votre voiture à l’intérieur. C’est pourquoi nous vous conseillons de bien veiller à ce que la prise de la voiture reste bien au sec. Si celle-ci est quand même humide et qu’elle gèle, utilisez le vieux truc de la bouillotte ou du coussin à noyaux de cerises pour la dégeler. Ne versez surtout pas d’eau (chaude) sur celle-ci !

2. Chauffez votre voiture pendant qu’elle charge

Vous ne le saviez peut-être pas, mais les températures glaciales influencent non seulement l’autonomie d’une voiture électrique, mais également sa recharge. Recharger un véhicule froid demande beaucoup plus d’énergie qu’un véhicule chaud. Donc, si possible, chauffez votre véhicule pendant que la batterie se recharge.

3. Réglez la température intérieure de votre voiture

Nous le savons tous : rien de plus agréable qu’une voiture bien chaude. Dans ce domaine, nous sommes même gâtés avec tous les nouveaux gadgets comme le volant et/ou les sièges chauffants. Si vous les activez, le système de chauffage va alors utiliser 10 à 30 fois plus d’électricité. Mieux vaut donc les désactiver pour économiser de l’électricité. Prenez aussi l’habitude de laisser votre veste et votre écharpe quand vous conduisez pour pouvoir opter pour le réglage le moins énergivore des sièges chauffants et, si vous en avez un, du volant chauffant.

4. Emportez toujours un câble de recharge

Laisser le câble de recharge dans le coffre de sa voiture devrait aller de soi, mais nous devons tous encore nous habituer à ce nouveau type de conduite (électrique). Au moment du dernier contrôle des bagages, assurez-vous que personne n’a retiré le câble de recharge du coffre.

5. Optez pour des pneus hiver

Dans de nombreux pays de sports d’hiver ou que nous traversons pour aller skier, les pneus hiver sont obligatoires. Nous vous les recommandons aussi très vivement. Saviez-vous d’ailleurs qu’outre le fait d’offrir une meilleure adhérence, ils permettent aussi aux véhicules électriques de perdre moins d’énergie ?

6. Évitez tous les gadgets électroniques

Et oui… tous les gadgets électroniques des véhicules modernes rendent la conduite plus agréable, non seulement pour le conducteur, mais aussi pour les passagers. Néanmoins, leur utilisation influence grandement l’autonomie de la batterie en obligeant le conducteur à la recharger plus souvent. Veillez donc à recharger entièrement vos smartphones et tablettes avant de partir pour un long voyage. Emportez aussi une batterie extérieure pour vos appareils électriques pour éviter de devoir vous brancher sur la voiture.

7. Adaptez votre style de conduite

L’autonomie de la batterie est importante, mais votre sécurité l’est encore plus ! Chaque fois que vous relâchez la pédale d’accélérateur, de l’énergie est régénérée, mais vous perdez aussi plus de vitesse qu’avec un véhicule classique. Relâchez donc votre pédale d’accélérateur prudemment afin de ne pas déraper sur les routes glissantes.

8. Contrôlez l’état général de votre véhicule

Enfin, tout comme pour une voiture thermique, il est essentiel de contrôler à temps l’état général de votre véhicule en cas de températures glaciales ou de départ aux sports d’hiver. Pensez notamment aux essuie-glace, à la pression de vos pneus hiver, au lave-glace avec de l’antigel (évidemment), au réglage des rétroviseurs ainsi qu’au fonctionnement des phares (y compris des gros phares) et des feux clignotants.

Grégory Dumont

Product Manager E-solutions, Arval Belgium

Hannelore Schmid

PR Consultant, Bepublic Group

 

À propos de Bepublic

Bepublic fait partie de l’agence de relations publiques et de communication stratégique Bepublic Group qui accompagne les organisations belges dans leur communication depuis plus de 10 ans. Les relations publiques journalistiques font partie de notre ADN.  Nos consultants expérimentés aident les entreprises et les organisations à rapporter de façon éloquente et claire leur actualité.

Bepublic fait partie du Bepublic Group tout comme Bereal, Befirm et Beready. Pour en savoir plus sur l'agence de relations publiques et de communication stratégique, consultez le site. https://bepublicgroup.be