Des thermomètres sophistiqués aux entrées des entreprises pour protéger le personnel contre le risque de contamination lors du déconfinement

La société de surveillance G4S propose aux entreprises des outils de détection susceptibles de limiter la propagation du coronavirus

La semaine prochaine, nous pourrons retourner travailler. Du moins, sous certaines conditions ! Dans ce contexte, les employeurs veulent éviter qu’un travailleur malade ne puisse introduire et propager le virus sur leur site. De nombreuses entreprises utilisent déjà les symptômes de la fièvre comme moyen de détection et pour autoriser ou refuser l’accès à leurs bâtiments. La première société belge de surveillance G4S propose désormais des thermomètres sophistiqués pour mesurer individuellement la température corporelle des personnes à l’entrée des bâtiments.

Le message des virologues est sans équivoque : nous devrons rester prudents après le déconfinement pour limiter la propagation du COVID-19. Nous devrons donc continuer à éviter autant que possible tout lieu de rassemblement important. Néanmoins, dans un environnement professionnel, cela est loin d’être facile. Bon nombre de grandes entreprises constituent effectivement des « foyers » potentiels de propagation du virus. 

Or, si elles veulent préserver la santé de leurs collaborateurs, les entreprises doivent procéder préventivement. La plupart d’entre elles demandent d’ailleurs à leurs salariés de rester chez eux s’ils se sentent malades ou fiévreux. Mais ces symptômes passent parfois inaperçus ou ne sont pas détectés à temps. De plus en plus d’entreprises s’intéressent dès lors aux thermomètres sophistiqués à installer à l’entrée des bâtiments. Ces outils de détection permettent de mesurer la température corporelle et de détecter tout accès de fièvre chez un visiteur ou un collaborateur. Pour répondre à cette demande, la société de surveillance G4S commercialise différents systèmes de détection pour les entreprises. 

« La mission et l’objet de notre entreprise consistent à garantir autant que possible la sécurité des personnes. Nous considérons dès lors qu’il est aussi de notre devoir de protéger les personnes contre le coronavirus. La détection de la température corporelle élevée à l’entrée des bâtiments est l’une des solutions qui nous permettent de proposer notre aide en cette période de crise. Les collaborateurs ou les visiteurs qui ont de la fièvre peuvent être écartés et renvoyés chez eux après concertation et avant que le virus n’ait pu se propager à l’intérieur du bâtiment. Il est clair que cette méthode n’est pas exhaustive, mais elle constitue un bon indicateur et elle contribue à la limitation des risques. »

Yannick De Smet, Strategic Solutions Manager G4S

Caméras thermiques et analyses

La température des personnes est mesurée au moyen de caméras thermiques et d’analyses poussées dans une zone de contrôle bien définie. La société de surveillance et de sécurité G4S est l’une des premières entreprises belges à proposer cette technologie de différentes manières aux entreprises belges. Les entreprises peuvent opter pour une détection manuelle ou (semi-)automatique. En cas de fièvre, une alerte se déclenche, et un agent de sécurité peut alors prendre des mesures pour écarter le porteur potentiel du virus et lui interdire l’accès au bâtiment. La société insiste sur la nécessité de permettre aux agents de sécurité concernés de travailler dans des conditions sûres et de se tenir à distance suffisante des autres. 

« Nous privilégions les caméras thermiques calibrées qui permettent de détecter tout cas de fièvre à une distance de 3 à 5 mètres. Il est également impératif que les entreprises définissent la procédure à suivre en cas d’alarme. La personne fiévreuse doit être prise en charge d’un point de vue médical, et les agents G4S concernés doivent pouvoir agir en toute sécurité, sans devenir eux-mêmes porteurs du virus et donc sans risquer à leur tour de le propager. »

Yannick De Smet, Strategic Solutions Manager G4S

 

La semaine dernière, la société G4S a organisé un webinaire pour expliquer les systèmes de détection de fièvre à quelque 84 entreprises belges intéressées. Depuis, plus de 25 entreprises lui ont demandé une offre de prix.

Contactez-nous
Yannick Desmet Strategic Solutions Manager and Risk & Risk Management Consultant, G4S
Bart Verbeeck Communication Manager, G4S
Sander Vanlouwe PR Consultant, Bepublic
Yannick Desmet Strategic Solutions Manager and Risk & Risk Management Consultant, G4S
Bart Verbeeck Communication Manager, G4S
Sander Vanlouwe PR Consultant, Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.