Entourer les enfants de manière inconditionnelle est primordial pour de meilleures perspectives d’avenir

Entourer les enfants de manière inconditionnelle est primordial pour de meilleures perspectives d’avenir

SOS Villages d’Enfants lance une campagne internationale pour la Journée des droits de l’enfant

Lundi 20 novembre 2017 — Le 20 novembre, Journée mondiale des droits de l’enfant, SOS Villages d’Enfants lance une campagne internationale pour insister sur l’importance d’entourer tous les enfants de manière inconditionnelle. Il ressort d’un nouveau rapport de SOS Villages d’Enfants que les enfants qui grandissent sans l’amour et les soins d’une famille les entourant de manière inconditionnelle obtiennent de moins bons résultats à l’école, souffrent de problèmes de concentration et développent moins de compétences sociales.


SOS Villages d’Enfants, l’ONG internationale qui s’occupe des enfants sans famille ou issus de familles ‘à risques’ a calculé qu’aujourd’hui 220 millions d’enfants à travers le monde, soit 1 sur 10, grandissaient dans des conditions familiales précaires. Il s’agit d’enfants qui, pour différentes raisons, ne grandissent pas avec leurs parents ou d’enfants dont les parents ne répondent pas aux besoins émotionnels et physiques fondamentaux de leurs enfants. En Belgique, cela concerne un enfant sur 25.

Pour bien montrer qu’aucun enfant ne devrait grandir seul – au sens littéral ou figuré – SOS Villages d’Enfants lance une nouvelle campagne internationale : ‘Aucun enfant ne devrait grandir seul’. L’ONG illustre son message clé au moyen d’une vidéo dans laquelle des enfants des quatre coins du monde répondent à la question suivante : ‘Peux-tu nous montrer comment ton papa ou ta maman t’aime ?’ Hélas, force est de constater qu’un enfant sur dix ne peut y répondre.


Le ‘Care Effect’ : chaque euro investi permet à la communauté de gagner 4 à 9 euros

L’objectif sociétal de la campagne n’est pas négligeable. Il ressort d’un nouveau rapport de SOS Villages d’Enfants, intitulé le ‘Care Effect’, que les enfants qui ne grandissent pas entourés d’amour et de soins obtiennent de moins bons résultats à l’école, éprouvent des problèmes de concentration et développent de moins bonnes compétences sociales, ce qui peut nuire à leurs perspectives d’avenir.

“Les enfants qui ne grandissent pas dans un foyer chaleureux ont du mal à exploiter leur potentiel plus tard dans la vie. Ils sont souvent sans emploi, souffrent plus souvent de problèmes de dépendance et de dépression et tombent plus rapidement dans la criminalité. Cela représente un coût certain pour la communauté. Mais l’inverse est vrai aussi : si vous offrez aux enfants issus de situations familiales précaires un foyer chaleureux, aimant et attentionné, ils pourront mieux s’épanouir en tant qu’adultes et apporter leur contribution à la communauté.”
Hilde Boeykens, directrice de SOS Villages d’Enfants

Différentes études menées par l’Université de Harvard confirment l’affirmation suivante : chaque euro investi dans le développement et les soins d’un enfant vulnérable permettra à la communauté de gagner, à terme, 4 à 9 euros.
SOS Villages d’Enfants souhaite montrer aux autorités, entreprises, parents, écoles, … à quel point ce ‘Care Effect’ est important.

“Nous devons veiller à ce que nos enfants soient entourés et aimés chez eux afin que, plus tard, ils puissent devenir des adultes forts qui apportent leur contribution à notre communauté.”
Hilde Boeykens, directrice de SOS Villages d’Enfants

Cliquez ici pour regarder la campagne sur YouTube et ici pour le lien sur Facebook.



A PROPOS DE SOS VILLAGES D’ENFANTS EN BELGIQUE

  • SOS Villages d’Enfants offre aux enfants qui se retrouvent seuls un foyer chaleureux où ils sont entourés par un parent attentionné et où ils peuvent redevenir des enfants.
  • SOS Villages d’Enfants est active dans 134 pays, dont la Belgique.
  • Plus de 78 000 enfants grandissent dans le monde dans l’un des 560 Villages d’Enfants SOS.
  • Via 630 Programmes SOS de renforcement de la famille, SOS Villages d’Enfants accompagne quelque 420 000 parents et leurs enfants.
  • En Belgique, SOS Villages d’Enfants est active en Flandre avec les maisons d’accueil Simba et Hejmo et en Wallonie avec le Village d’Enfants SOS Chantevent.​

Nous avons demandé à des enfants : « Peux-tu nous montrer comment ta maman ou ton papa t'aime ? »