Eviter une amende pour avoir laissé tourner votre moteur: quelques conseils

En Wallonie, à partir du premier mars, il sera interdit de laisser tourner votre moteur si vous allez chercher votre enfant de l’école ou si vous allez vite chercher une commande au magasin. Une bonne chose, selon Jan De Strooper, conducteur et expert en style de conduite dans la conduite sécurisée et économe au centre de formation de Louvain. En arrêtant le moteur un conducteur peut en effet pas mal économiser. Le code de la route l’interdisait déjà, sauf en cas de nécessité. A cause de cela il restait encore une marge d’interprétation. A partir de demain, la Wallonie le considère comme une infraction environnementale. La police donnera d’abord un avertissement, ensuite une amende de 50 euros suivra. Jan De Strooper de Drivolution donne quelques conseils pour éviter une amende.

 

 

Vous avez un système start-stop? Laissez-le faire son travail

La plupart des nouvelles voitures sont équipées d’un système start-stop automatique. Ce système fait en sorte que le moteur de la voiture s’arrête automatiquement lors d’un court arrêt. Comment l’utiliser? “Lorsque vous vous arrêtez, mettez votre boîte de vitesses au point mort et enlevez votre pied de l’embrayage. Votre voiture s’arrête automatiquement. Dès que vous remettez votre pied sur l’embrayage, la voiture redémarre d’elle-même et très rapidement”, explique Jan De Strooper. “Nous remarquons néanmoins qu’un grand nombre de conducteurs arrêtent ce système start-stop car ils trouvent cela embêtant. Pas une bonne idée donc, laissez le système faire son travail.”

Pas de système start-stop! Quand dois-je arrêter mon moteur?

Vous n’avez pas de système automatique start-stop? Alors cela vaut quand même aussi la peine d’arrêter votre voiture. Cela demande simplement quelques considérations supplémentaires. La batterie dans votre voiture n’est pas renforcée, ce qui fait que vous pourriez la vider en la faisant démarrer trop de fois l’un à la suite de l’autre. Pour un démarreur vous ne devez pas vraiment vous faire de soucis: pour une voiture normale celui-ci est prévu après 180.000 à 250.000 démarrages.

Quand dois-je alors arrêter le moteur? “Seulement quand le moteur est à température de fonctionnement et que vous pensez devoir vous arrêter pour plus de 20 secondes”, explique De Strooper. “Vous ne devez pas vous limiter au  passage d’un train. Comptez le nombre de secondes que vous êtes à l'arrêt à un feu rouge, vous serez étonné!”

Pourquoi devrais-je prendre la peine?   

Ne vous trompez pas: lorsque vous laissez tourner le moteur, pas mal de carburant est consommé. L’essence consommée en laissant votre moteur tourner durant 5 minutes vous permettrait de rouler 1 kilomètre. Déjà à partir d’un stop de seulement une seconde, le carburant est rentable au redémarrage.  

Vous économisez d’ailleurs pas uniquement sur le carburant, mais aussi sur le bruit, à l’intérieur et en dehors de la voiture et sur la qualité de l’air dans les environs.

Aller vers la Bretagne ou un aller-retour jusqu’à Disneyland Paris!

Combien épargnerais-je en un an? “Nous avons analysé de près le comportement routier d’une de nos collègues et nous avons calculé combien de kilomètres en plus elle pourrait faire si elle arrêterait manuellement son moteur lors d'arrêts brefs”, raconte De Strooper. Qu’avons nous pris en compte? Ne pas laisser préchauffer le moteur durant un an, arrêter le moteur à chaque voie ferrée fermée et chaque pont-levis (elle habite dans un village où il y a aussi bien une voie ferrée qu’un pont-levis), arrêter le moteur lorsqu'elle dépose ou récupère ses filles, arrêter son moteur quand elle charge des affaires dans son coffre.  

Les résultats sont impressionnants: en un an elle a arrêté son moteur pendant 3.295 minutes lors d'arrêts brefs. Ce qui lui a fait épargner une quantité de carburant qui lui permettrait de rouler 695 kilomètres. Ceci équivaut à un trajet jusqu’en Bretagne ou un aller-retour jusqu’à Disneyland Paris.  

Attention aux trajets très courts!

Faites attention: des longs trajets permettent de recharger votre batterie. Faites-vous des trajets très courts? N'arrêtez pas votre moteur à chaque feu rouge. Egalement ne le faites pas une dizaine de fois l’un à la suite de l’autre, par exemple lorsque vous êtes dans les embouteillages ou quand il ya du trafic en ville. Bien évidemment, ce n’est pas le but de vider votre moteur à mi-chemin. Et tout aussi important: ne laissez jamais primer votre sécurité sur vos économies. Estimez en tout temps si la situation routière vous permet d’appliquer ces règles.   

Détails supplémentaires:

Premier arrêt: Ne pas laisser préchauffer la voiture durant un an: 50 jours/an x 300 secondes = 15.000 secondes par an

Deuxième arrêt: arrêter le moteur à chaque passage de train et pont-levis: 500 fois pas an x 180 secondes = 90.000 secondes par an

Troisième arrêt: arrêter le moteur lorsqu’elle dépose ou récupère ses filles au mouvement de jeunesse, club de sport, école,...: 300 fois par an x 300 secondes = 90.000 secondes par an

Quatrième arrêt: arrêter son moteur à chaque fois qu’elle charge des affaires dans le coffre: 30 fois par an x 90 secondes = 2700 secondes par an  

 

Contactez-nous
Jan De Strooper Conducteur, DrivOlution
Jan De Strooper Conducteur, DrivOlution
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.