Forte augmentation de la demande de services de cybersécurité suite au GDPR

Forte augmentation de la demande de services de cybersécurité suite au GDPR

Lundi 22 octobre 2018 — Avec l’introduction de règles plus strictes en matière de protection de la vie privée en Europe, les PME cherchent à se protéger des cyberattaques. C’est ce que déclare le bureau de consultance BDO Belgique. Depuis le 25 mai dernier, le nombre de missions confiées à l’entreprise par les PME en vue d’assurer la sécurité de leurs systèmes informatiques a augmenté de 50%.

La nouvelle réglementation en matière de protection de la vie privée (GDPR) oblige les entreprises à mieux protéger les données personnelles. En effet, une fuite de données à caractère personnel peut donner lieu à de lourdes amendes. Pour éviter de telles sanctions, les PME belges commencent à investir dans la cybersécurité.

« Le GDPR a attiré l’attention des PME belges sur l’importance de la cybersécurité. Certes, durant les six premiers mois de l’année, les entreprises se sont focalisées sur l’aspect juridique du GDPR. Néanmoins, cela fait quelques mois que les PME se soucient également de la protection de leurs données au niveau informatique. »
Koen Claessens, Partner Risk Advisory Services de BDO Belgique

Trop peu d’attention pour la protection de la production et de la logistique                 

Ces dernières années, les grandes banques et les multinationales ont déjà fortement investi dans la cybersécurité. C’est désormais aux PME de mettre tout en œuvre pour rattraper leur retard sur ce plan. Ce qui, selon BDO, est une bonne chose, mais elles se focalisent trop sur la protection des données à caractère personnel. « Les entreprises se posent trop peu de questions concernant la protection de leurs systèmes de production, de logistique et de leur propriété intellectuelle », déclare le bureau de conseil. Et l’impact d’un cyberincident serait encore plus important à ces égards.

Pourtant, en mai dernier, une autre directive a également vu le jour en Europe : il s’agit de la « NIS Directive ». Celle-ci a pour objectif de protéger nos services essentiels, tels que l’énergie, l’eau, la télécom et les hôpitaux, de l’espionnage et du terrorisme. Une mesure qui va encore faire augmenter davantage la demande de services de cybersécurité durant les prochains mois.

« À l’heure actuelle, la législation NIS est encore vague, mais lorsqu’elle sera plus concrète, elle aura – tout comme le GDPR – un impact sur de nombreuses organisations et engendrera une hausse des investissements dans la cybersécurité. La demande de services de cybersécurité devrait donc encore fortement augmenter en Belgique. »
Koen Claessens de BDO

Recours aux hackers éthiques de BDO Israël

Étant donné que les PME ont pris conscience de l’importance d’assurer la protection de leurs systèmes informatiques, BDO Belgique a dû renforcer son équipe de conseillers en cybersécurité. Toutefois, l’entreprise fait également appel aux experts d’autres pays, et plus particulièrement à une cinquantaine de hackers éthiques du centre de cybersécurité de BDO Israël, afin d’analyser le degré de protection des PME belges.

« Les hackers éthiques sont la dernière étape dans le cadre de la protection contre les cyberattaques. En tentant de faire intrusion dans la société, ils vérifient que celle-ci ne présente, sur le plan de la sécurité, aucune faille dont les cybercriminels pourraient profiter. Chez BDO Belgique, nous faisons appel aux services des hackers éthiques de BDO Israël. Tel Aviv va devenir la nouvelle Silicon Valley pour la cybersécurité. »
Koen Claessens

À propos de BDO
BDO est une organisation de conseil active à l’international, qui possède une solide réputation dans le conseil financier (Audit, Corporate Finance, Accounting, Tax & Legal) et dans d’autres types de conseils spécialisés, dont Strategy & Organisation, People, Interim Management, Digital et Risk. Nous accompagnons non seulement de nombreuses grandes entreprises, entreprises internationales et PME (familiales), mais aussi des personnes privées.

BDO adopte une approche intègre, pragmatique et orientée résultat, et prête attention aux besoins de ses clients. Une unique personne de contact vous est attribuée et votre bureau se situe à proximité.  

En Belgique, nous disposons de 700 Partners et collaborateurs, répandus à travers le pays. Nous travaillons depuis 11 établissements, situés à Anvers, Brussels Airport, Bruxelles-Centre (2), Gand, Hasselt, La Hulpe, Liège, Malines, Namur-Charleroi et Roulers.

BDO fait partie d’un solide réseau international qui, avec une équipe de plus de 75.000 Partners et collaborateurs, est actif dans 162 pays.

www.bdo.be

Bert Bouserie PR Consultant at Bepublic