Grande augmentation du nombre d'entrepreneurs passant à la comptabilité digitale

Grande augmentation du nombre d'entrepreneurs passant à la comptabilité digitale

En mai dernier, deux fois plus de chefs d'entreprise ont remis des documents à leur comptable via un système digital - par rapport à mai 2019. C'est ce que rapporte Wolters Kluwer Tax & Accounting Belgium, qui fournit des solutions logicielles pour le secteur de la comptabilité, sur base de ses propres données. La crise actuelle semble être la principale raison de la transition digitale. Ces derniers mois, il n'a pas été possible de livrer des documents physiques. "Un important pas en avant", déclare Ronny De Goedt, directeur général du département Tax & Accounting de Wolters Kluwer en Belgique. "Ce n'est pas seulement le comptable qui gagne, mais aussi l'entrepreneur".

Pendant des années, par habitude, les entrepreneurs se rendaient chez leur comptable ou expert-comptable avec une pile de documents à déclarer. Les alternatives digitales étaient souvent ignorées. La crise du coronavirus a changé la donne. En mai dernier, Wolters Kluwer Tax & Accounting, qui propose l'outil comptable en ligne Basecone, a vu son nombre d’utilisateurs doubler par rapport à la même période. Il s’agit principalement de PME qui organisent désormais leur comptabilité de manière digitale et remettent les documents à leur comptable de la même manière. 

"La remise physique de documents, tels que les factures ou les reçus au comptable, est devenue impossible en raison des mesures imposées. De nombreux travailleurs indépendants et entrepreneurs ont donc maintenant fait la transition nécessaire pour délivrer leurs comptes par voie numérique. En outre, le report de la déclaration de TVA a donné aux comptables plus de temps pour familiariser leurs clients avec l'approche numérique. En mars et avril, nous avons constaté une augmentation de près de 60 % du nombre d’utilisateurs par rapport à la même période l'année dernière. Cette tendance se poursuit de manière significative, car en mai dernier, nous avons constaté une augmentation de 2,5 fois plus d'entrepreneurs passant au digital", déclare Ronny De Goedt, directeur général Tax & Accounting chez Wolters Kluwer en Belgique.

Travailler plus efficacement
Les comptables et les experts-comptables réagissent de manière satisfaite à la transition. Les entrepreneurs téléchargent des documents via le web, une application sur leur smartphone ou les envoient par e-mail. Ainsi, tout est rassemblé dans des archives personnelles et numériques. Une fois que le logiciel reconnaît les données du document, tout peut être réservé automatiquement. De ce fait, les documents arrivent au cabinet d’expertise comptable d’une manière plus étalée, ce qui est plus agréable pour les gestionnaires de dossiers. Ils peuvent commencer le traitement bien avant la date limite de déclaration. Mais les comptables notent que les entrepreneurs récoltent également les bénéfices de la numérisation.

"Nous digitalisons nos activités depuis dix ans maintenant. Jusqu'à récemment, nous avions environ 65 % de "clients digitaux". La crise du coronavirus a amené jusqu'à 95 % de nos entreprises à se lancer dans la comptabilité digitale", explique Isabelle Tant, comptable chez AB Consult. "Nous sommes très heureux que de plus en plus de PME et d'entreprises découvrent que la comptabilité numérique est beaucoup plus efficace et abordable. Cela permet également de réduire la durée de la période de TVA, de livrer les documents plus rapidement et de donner aux entreprises un accès continu à leurs documents via l'application. Nous sommes convaincus que l'ensemble du secteur doit évoluer dans ce sens. De cette manière, nous, les cabinets comptables, redeviendrons des conseillers plutôt que de simples processeurs de documents". 

Entreprendre et faire de la comptabilité digitalement peut se faire à tout âge 
Le secteur comptable espère que cette tendance se poursuivra même après la crise actuelle. "Nous avons commencé la comptabilité digitale il y a environ un an. Depuis lors, nous n'avons plus besoin de saisir ou de retaper manuellement les données générales. La vérification est plus facile et nos archives ont également été digitalisées. Ainsi, toute personne, où qu'elle se trouve et à tout moment, peut rapidement récupérer des factures ou d'autres documents via l'application. En raison de la crise du coronavirus, nous avons maintenant plus de deux fois plus de clients digitaux", déclare Liesa Macquoi, comptable au bureau Macquoi Yoeri.

En outre, ils estiment qu'il n'y a pas nécessairement de fossé entre les générations d'entrepreneurs plus âgés et plus jeunes dans le domaine de la comptabilité digitale. "La plupart des entreprises ont d'abord hésité parce qu'elles pensaient que la comptabilité digitale serait trop compliquée. Mais nous constatons aujourd'hui que aussi bien les jeunes que les plus âgés prennent le train en marche. Par exemple, notre plus ancien client digital a aujourd'hui septante ans. La comptabilité digitale est accessible à tous", explique Liesa Macqoui. 

 

À propos de Wolters Kluwer

Wolters Kluwer (WKL) est une société internationale de premier plan qui fournit des informations, des solutions logicielles et des services aux professionnels actifs dans le domaine des soins de santé, de la fiscalité et de la comptabilité, de la gouvernance, des risques et de la conformité ainsi que du droit et de la réglementation. Elle aide ses clients à prendre au quotidien des décisions importantes en offrant des solutions qui combinent expertise, technologie avancée et services spécialisés.   

En 2019, Wolters Kluwer a réalisé un chiffre d’affaires de 4,6 milliards d’euros. Le groupe compte des clients dans plus de 180 pays, exerce ses activités dans 40 pays et emploie environ 19 000 personnes dans le monde. La société est établie à Alphen-sur-le-Rhin aux Pays-Bas.    

Les actions de Wolters Kluwer sont cotées sur Euronext Amsterdam (WKL) et sont incluses dans les indices AEX et Euronext 100. Wolters Kluwer a parrainé un programme American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1. Les ADR sont négociés sur le marché de gré à gré aux États-Unis (WTKWY).   

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.wolterskluwer.com, et suivez-nous sur Twitter, Facebook, LinkedIn, et YouTube.

Contactez-nous
Ellyne Temmerman Marketing Communications Manager Wolters Kluwer Tax & Accounting
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
Ellyne Temmerman Marketing Communications Manager Wolters Kluwer Tax & Accounting
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.