Un quart des utilisateurs éteint son smartphone pendant les vacances

Un quart des utilisateurs éteint son smartphone pendant les vacances

Les notes élevées de téléphone surprennent encore 30% des voyageurs

Vendredi 17 juillet 2015

  • La moitié des utilisateurs de smartphones téléphonent deux fois moins en vacances que chez eux.
  • Six utilisateurs sur dix recourent à des applications de communication en réduisant au maximum les frais.
  • 46% de l’usage de notre smartphone de smartphones à l’étranger concerne surfer sur l’internet.
  • 75% des utilisateurs limitent leurs appels à l’étranger
La plupart des utilisateurs de smartphones ne peuvent se passer de leur gadget favori à l’étranger. Certes, ils appellent moins leurs proches et leurs amis en raison des frais de roaming ; la moitié des utilisateurs de smartphones téléphonent deux fois moins en vacances que chez eux. Et un quart des voyageurs mettent même leur appareil en mode avion ou l’éteignent lorsqu’ils sont en voyage. Ce sont les conclusions d’une enquête réalisée par Ericsson, spécialiste des réseaux mobiles, auprès de plus de 5000 utilisateurs de smartphones. “Le nombre d’utilisateurs de smartphones augmente chaque année, mais les frais de roaming actuels poussent les gens à utiliser leur smartphone de manière plus judicieuse à l’étranger.” Explique Saskia Van Uffelen, CEO d’Ericsson Belux.

Il est clair que chacun d’entre nous souhaite que ses vacances ne lui reviennent pas trop cher. Et c’est pourquoi, selon l’enquête de consommation réalisée par Ericsson, nous faisons tous attention lorsque nous utilisons notre smartphone à l’étranger. De crainte de trouver à leur retour une facture de téléphone salée, les utilisateurs de smartphones adaptent rigoureusement leurs habitudes dès qu’ils passent la frontière. Ainsi 43% des voyageurs envoient moins de SMS et surfent moins via le réseau internet mobile.

“Six utilisateurs sur dix recourent à des applications telles que Whatsapp pour communiquer en réduisant au maximum les frais. Certains préfèrent même ne prendre aucun risque et éteignent complètement leur smartphone.”

Saskia Van Uffelen, CEO Ericsson Belux 

Nous utilisons notre smartphone en vacances notamment pour garder le contact avec nos amis et nos proches et pour prendre des photos. Mais aussi pour découvrir les meilleurs petits coins et les partager ensuite sur les réseaux sociaux grâce à notre smartphone. Et c’est précisément pour cette raison que deux voyageurs sur trois partent bien préparés en vacances. Pour maîtriser leurs frais de téléphonie, 21% achètent une carte SIM sur place, 17% recherchent un tarif adapté pour leur voyage auprès de leur opérateur et 11% souscrivent un forfait international de téléphonie pour la durée de leur séjour à l’étranger. En voyage, ils dépensent en outre la plupart de leur crédit à surfer sur l’internet. Selon Ericsson, cela détermine 46% de l’usage que nous faisons de notre smartphone contre 30% passés à téléphoner aux amis et aux proches.

Des communications aussi brèves que possible

Bien que les utilisateurs de smartphones fassent attention à leur consommation à l’étranger, 30% des personnes interrogées se disent encore surprises de recevoir des notes élevées de téléphone à leur retour.

“Près de 75% des utilisateurs limitent leurs appels à l’étranger. Par ailleurs, ils veillent à ce que leurs communications soient aussi brèves que possible. Hélas, cela ne suffit pas toujours. Les nouvelles technologies et la suppression des frais de roaming devraient mettre fin pour de bon à ces notes salées de téléphonie.”

 Saskia Van Uffelen

 

A propos d’Ericsson         
Ericsson est le plus grand fournisseur au monde de technologie et de services de communication. Les relations à long terme avec tous les grands opérateurs de télécoms au monde permettent aux gens, aux entreprises et aux communautés de développer leur potentiel et de créer un avenir plus durable. Les services, les logiciels et l’infrastructure d’Ericsson, notamment en termes de mobilité, de large bande et de cloud, permettent à l’industrie des télécommunications ainsi qu’aux autres secteurs de renforcer leurs performances, d’accroître leur efficacité, d’améliorer leur expérience en tant qu’utilisateurs et d’exploiter de nouvelles opportunités.

L’entreprise compte plus de 115 000 collaborateurs répartis dans plus de 180 pays. Aujourd’hui, plus de 40% du trafic mobile mondial passent par les réseaux d’Ericsson, et Ericsson gère des réseaux qui desservent plus de 2,5 milliards d’abonnés. Les investissements réalisés par Ericsson dans la recherche et le développement permettent à l’entreprise d’offrir des solutions innovatrices à leurs clients.

Le chiffre de ventes net s’élevait en 2014 à 228 milliards de SEK (33,1 milliards d’euros). Fondée en 1876, la société Ericsson a son siège principal à Stockholm et est cotée en bourse sur les marché suivants : NASDAQ OMX, Stockholm et NASDAQ New York.

www.ericsson.com
www.ericsson.com/news
www.twitter.com/ericssonpress
www.facebook.com/ericsson
www.youtube.com/ericsson