La chaîne de mode belge “e5 mode” demande une protection contre ses créanciers

"La crise du coronavirus ne faisait pas partie de notre business plan"

SINT-NIKLAAS - La chaîne belge de vêtements “e5 mode” a demandé au tribunal des sociétés de Termonde d'entamer la procédure "loi sur la continuité de l'entreprise". La chaîne est durement touchée par la crise du coronavirus et ne voit pas d'autre solution que de demander une protection contre ses créanciers. En raison de la fermeture forcée des magasins, “e5 mode” est déjà confrontée à une perte de chiffre d'affaires de 12 millions d'euros. "Je trouve cela très triste pour notre entreprise et pour nos 500 employés, mais je ne vois pas d'autre solution. Ce scénario ne faisait pas partie de notre business plan", déclare Frédéric Helderweirt, CEO.

Fermer tous les magasins

La chaîne de mode “e5 mode” compte 56 magasins en Flandre et 12 en Wallonie. Ils sont tous fermés depuis le 16 mars et ce pour au moins 5 semaines. Cela a un grand impact sur les revenus.

"Je comprends parfaitement les mesures prises par le gouvernement dans cette crise sans précédent. La santé de nos clients et de mes employés passe avant tout. Le lundi 16 mars, nous avons même décidé de notre propre initiative de fermer nos magasins, avant même que le gouvernement ne rende cette mesure obligatoire. Mais cette fermeture des semaines signifie une perte directe de chiffre d'affaires de 12 millions d'euros. Juste dans une période qui est commercialement intéressante pour nous avec les nouvelles collections de printemps et l'action caritative d'Oxfam." 

Frédéric Helderweirt, CEO e5 mode

"e5 mode" souligne que la boutique en ligne est toujours ouverte, aussi pendant la procedure judiciaire. Et dès que le gouvernement donnera l'autorisation de rouvrir les magasins physiques, cela se fera.

Travailler sur un redémarrage

Maintenant qu’ “e5 mode” est protégée contre ses créanciers pendant 3 mois, la chaîne peut travailler sur un redémarrage. La recherche de nouveaux investisseurs potentiels peut commencer. L'intention est que “e5 mode” poursuit la réorganisation annoncée précédemment en janvier afin de sauvegarder une grande partie de l'emploi total. Ce plan prévoit notamment la fermeture définitive en 2020 et 2021 des 12 magasins en Wallonie. Cela concerne 41 employés. Le plan visant à rétablir la santé financière de la chaîne était ambitieux, explique le CEO Frédéric Helderweirt, mais réaliste. Malheureusement, une réorganisation prend beaucoup de temps et de nombreux efforts ne sont perceptibles qu'après une longue période. Un temps que la chaîne ne reçoit pas maintenant. L'entrepreneur souligne qu'il continue à se battre pour la survie d’e5 mode.
 

“e5 mode” entre de nouvelles mains

“e5 mode” est entre les mains de Feniks Holding, le holding de Frédéric Helderweirt, depuis fin décembre 2019. La chaîne était auparavant entre les mains de la famille Kaesteker-Talpe depuis 40 ans. Le plan de relance a déjà été mis en œuvre au cours des deux premiers mois de cette année, mais il n'a pas encore eu l'occasion de se développer pleinement.

"J'ai repris “e5 mode” à la fin de 2019, avec l'intention de diriger l'entreprise dans une période difficile et de pouvoir sauver la plupart des emplois. Je ne pensais pas me retrouver dans la plus grave crise sanitaire de tous les temps. Si j'avais su cela, je n'aurais pas commencé. Mais je n'ai pas l'intention de jeter l'éponge. J'apprécie vraiment le travail acharné de tous les employés au cours des derniers mois, car nous étions sur la bonne voie pour inverser la tendance."

Frédéric Helderweirt, CEO e5 mode

Contact pour la presse:

Frédéric Helderweirt, CEO d’e5 mode

0474 99 09 89

Pour la presse audiovisuelle qui souhaite une interview, Frédéric est prêt à se rendre au magasin de Ternat (Morettestraat 24, 1740 Ternat) ou à Groot-Bijgaarden (Robert Dansaertlaan 9b, 1702 Groot-Bijgaarden). Les interviews audiovisuelles en direct ne seront pas autorisées.

À propos d' e5 mode

e5 mode a été fondé en 1979. La chaîne est passée d'un point de vente de vêtements à une chaîne ayant l'aspect et le service d'une boutique, dans des endroits facilement accessibles en dehors du centre-ville. e5 mode emploie 500 personnes dans 68 magasins en Flandre et en Wallonie, et au siège social à Saint-Nicolas. L'offre d’e5 mode est qualitative et abordable, et s'adresse aux personnes de plus de quarante ans qui sont en phase avec la mode, aussi bien pour femmes que pour hommes.. En plus des vêtements, e5 mode vend également des produits complémentaires de style de vie. 

Contactez-nous
Frédéric Helderweirt CEO e5 mode
Gunter Huyghe Consultant Bepublic
Frédéric Helderweirt CEO e5 mode
Gunter Huyghe Consultant Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.