La chaîne de mode belge e5 mode opère un nouveau lancement

La chaîne de mode belge e5 mode opère un nouveau lancement

Le tribunal de commerce de Termonde achève la procédure de réorganisation judiciaire de manière positive

La chaîne de mode belge e5 mode va opérer un nouveau démarrage. Le tribunal de commerce de Dendermonde a conclu positivement la procédure de réorganisation judiciaire. Cette procédure a débuté à la fin du mois de mars de cette année, quelques jours après le confinement. Néanmoins, malgré ces difficultés et la recherche de nouveaux investisseurs, Frédéric Helderweirt, propriétaire d'e5 mode, est parvenu à un accord avec ses créanciers et garde les portes d'e5 mode ouvertes : "cela me donne de l’énergie et du positivisme pour aller plus loin et faire un nouveau bon démarrage", dit Helderweirt.

A cause du confinement de mars et avril, e5 mode s'est retrouvé financièrement dans une zone à risques. Tous les magasins en Flandre et en Wallonie ont dû fermer le 14 mars et n'ont pu rouvrir leurs portes qu'à la mi-mai. La chaîne a perdu environ 20 millions d'euros de chiffre d'affaires. La seule alternative était de faire appel à la procédure de l'OMD (loi sur la continuité des affaires). e5 mode a demandé et obtenu la protection du tribunal de commerce contre les créanciers.

Des nouvelles positives

La relance d'e5 mode est une bonne nouvelle pour le secteur belge du commerce de détail, qui traverse une période difficile.

"La décision du tribunal est vraiment une bonne nouvelle. Je suis très soulagé que l'entreprise ait une seconde chance. Je veux donner un nouvel élan à l'e5 mode et le plan du début de cette année a maintenant été mis à jour.Ce plan est meilleur et plus fort. Une crise crée toujours des opportunités. Mes employés et moi-même avons fait tout notre possible pour assurer la pérennité de cette chaîne de magasins emblématique - qui est ancrée localement", déclare Frédéric Helderweirt.

 

Les recettes de la boutique en ligne restent plus élevées qu'auparavant. Ceci dit, les ventes dans les magasins sont toujours en retard par rapport aux prévisions. Néanmoins on remarque que le nombre de visiteurs est inférieur à celui de l'année dernière. 

"Nos clients, surtout les personnes les plus âgées, n'osent pas encore tous revenir faire leurs achats sur place. Toutefois, nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour garantir que les visites dans les magasins soient les plus sûres possibles. La santé de nos clients et de notre personnel passe avant tout". Frédéric Helderweirt, CEO e5 mode.

 

Plan de réorganisation

La chaîne e5 mode a profité de la période de protection pour rééchelonner ses dettes. Ce rééchelonnement de la dette est donc à la base du plan de sauvetage maintenant approuvé par le tribunal de commerce. 

"Je ne vais pas donner de détails sur le rééchelonnement de la dette. Mais il était dans l'intérêt de tous que nous parvenions à un accord. Je suis donc très heureux que nous ayons réussi", déclare Frédéric Helderweirt.

 

La recherche d'un nouveau financier était déjà en cours et se poursuivra. La chaîne e5 mode ne donne pas de détails aujourd’hui sur ces discussions. Le redémarrage est aussi une bonne nouvelle pour les 450 employés d'e5 mode. Ils resteront tous à bord du bâteau. Aucune fermeture de magasin n'est prévue.

 

Remaniement de la vente au détail

La crise du coronavirus a montré que le secteur du commerce de détail doit se réinventer, déclare M. Helderweirt. La crise nous a fait prendre conscience de la vulnérabilité du modèle de vente au détail actuel. 

"Le secteur doit oser se regarder droit dans les yeux et se demander s'il peut faire autrement. Je pense que nous devons évoluer vers un modèle plus durable. Nous devons nous concentrer sur la technologie, par exemple pour développer davantage la flexibilité de la chaîne d'approvisionnement et de la composante numérique, mais nous devons aussi oser assumer notre responsabilité écologique et sociale, en, par exemple, adoptant quand possible l'économie circulaire. Cependant, avant tout, il y a un besoin d'oxygène au niveau financier. En tout cas, je sens qu'il y a beaucoup de place pour l'innovation "grâce" au choc corona. Je le vois de manière positive, et c'est mon devoir d'entrepreneur en ces temps incertains", déclare Helderweirt.


 

À propos d'e5 mode

e5 mode a été fondé en 1979. La chaîne est passée d'un point de vente de vêtements à une chaîne ayant l'aspect et le service d'une boutique, dans des endroits facilement accessibles en dehors du centre-ville. e5 mode emploie 450 personnes dans 65 magasins en Flandre et en Wallonie, et au siège social à Saint-Nicolas. L'offre d’e5 mode est qualitative et abordable, et s'adresse aux personnes de plus de quarante ans qui sont en phase avec la mode, aussi bien pour femmes que pour hommes. En plus des vêtements, e5 mode vend également des produits lifestyle. 

 

Contact pour la presse:

Frédéric Helderweirt, 0474 99 09 89

Contactez-nous
Gunter Huyghe PR-consultant, Bepublic
Gunter Huyghe PR-consultant, Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.