La confiance retrouvée des consommateurs incite un nombre record de Belges à partir pendant les vacances de carnaval

La confiance retrouvée des consommateurs incite un nombre record de Belges à partir pendant les vacances de carnaval

Le tour-opérateur Neckermann constate une augmentation par rapport à 2015

Mercredi 3 février 2016

  • Plus de réservations que lors des vacances de carnaval de 2015
     
  • L’Espagne, destination populaire par excellence
     
  • Les stations balnéaires égyptiennes, populaires malgré la situation à Sharm-el-Sheikh

La confiance retrouvée des consommateurs incite davantage de Belges à voyager pendant les vacances de carnaval. Le tour-opérateur Neckermann enregistre cette année davantage de réservations pour les vacances de carnaval que l’année dernière à pareille époque, tant pour les vacances de ski que pour les vacances au soleil. Ceux qui voyagent en avion au carnaval iront encore au moins une fois en vacances dans l’année.

Les Belges veulent profiter pleinement de leurs vacances et optent ainsi de plus en plus souvent pour un deuxième séjour à l’étranger.

 Koen van den Bosch, porte-parole Neckermann

Tenerife, Las Palmas et Lanzarote font partie des destinations privilégiées des Belges au carnaval. Ainsi en témoignent les réservations enregistrées par le tour-opérateur Neckermann. Par ailleurs, de plus en plus de Belges n’hésitent pas à réserver un deuxième séjour au cours de la même année.

Nous remarquons que les Belges ont retrouvé une certaine confiance et qu’ils osent à nouveau dépenser de l’argent pour s’offrir des vacances supplémentaires. Nous avons observé une augmentation des réservations pour les vacances de carnaval par rapport à l’année dernière.

Koen van den Bosch

Les vacances coûtent cher

Tout le monde sait que les Belges épargnent volontiers pour se payer un beau voyage pendant les grandes vacances. Mais cette tendance semble aussi se généraliser pour des périodes de vacances plus courtes et moins populaires auparavant.

Les gens ne disposent que d’un nombre limité de jours de vacances. Nous remarquons qu’ils veulent dès lors en profiter pleinement.

Koen van den Bosch.

Il ressort des réservations enregistrées que les Belges veulent profiter au maximum de leur voyage : la plupart du temps, ils choisissent des hôtels quatre ou cinq étoiles, voire si possible une formule ‘All Inclusive’ afin de ne se préoccuper de rien pendant leur séjour.

L’Egypte reste populaire

Les Îles Canaries sont les trois destinations les plus populaires des Belges. En quatrième position, nous retrouvons le Maroc et le Cap-Vert. La côte méridionale de l’Espagne s’en sort également très bien.

Cela s’explique notamment par les récents évènements en Egypte et en Turquie qui sont traditionnellement les lieux de villégiature privilégiés des Belges

Koen van den Bosch

Pourtant, les destinations égyptiennes n’ont pas été délaissées contrairement à ce que l’on aurait pu penser. Au contraire, malgré la situation à Sharm-el-Sheikh, les autres stations balnéaires égyptiennes sont demeurées très populaires parmi les voyageurs belges. Les réservations pour Marsa Alam et Hurghada affluent littéralement.

La garantie d’avoir du soleil, les nombreux hôtels all-inclusive et la durée limitée du voyage sont autant d’atouts que vous ne trouvez pas ailleurs et qui restent décisifs pour les Belges.

 Koen van den Bosch

Des destinations de ski très convoitées vu le chevauchement des vacances européennes

Les séjours de ski et de sport d’hiver ont la cote pendant les vacances de carnaval. Ces séjours ont été réservés très tôt cette année étant donné la concurrence importante des pays voisins.

“Les skieurs savent que cette année les vacances de carnaval et de Pâques tombent partout en Europe aux mêmes dates. Ainsi, à ces périodes, de nombreux Européens partiront aux sports d’hiver“

Koen van den Bosch

La Savoie, le Tirol et le Salzburgerland sont en outre les destinations de ski favorites en 2016.

Les réservations sont souvent faites pour quatre personnes ; il s’agit souvent de familles ou de couples amis qui souhaitent partir ensemble.

Koen van den Bosch