Skip to Content

La moitié des Belges respectent davantage les bénévoles et les métiers essentiels depuis la crise sanitaire

Premier sondage national sur la gratitude :

  • 7 Belges sur 10 comprennent plus que jamais l’importance de dire ‘merci’
  • 1 Belge sur 5 dit plus souvent merci
  • 25 % des Belges réalisent qu’ils disent encore trop peu souvent merci

Un Belge sur cinq déclare apprécier aujourd’hui davantage ce qu’il a ou possède depuis la crise sanitaire et les inondations. Il y a aussi plus de respect envers les bénévoles et les métiers essentiels. Mais il y a encore moyen de faire mieux. En effet, un quart des Belges affirme remercier trop peu souvent autrui tandis que neuf Belges sur dix déclarent être heureux de dire simplement merci. C’est ce qu’il ressort du premier sondage national sur la gratitude, organisé auprès de 1000 Belges par la marque de chocolats merci en collaboration avec iVox.

Pour bon nombre de nos concitoyens, ces douze derniers mois ont été semés d’embûches. En plus de la crise sanitaire, les inondations sont venues effectivement compliquer la vie de nombreux Belges. Pourtant, tous ces revers ont également eu un impact positif : nous apprécions tous davantage ce que nous avons. Près de sept Belges sur dix (67 %) ont réalisé au cours de l’année écoulée l’importance de remercier les autres pour leur aide et leur soutien, pour leur travail et leurs bons soins. Ce sont principalement les +55ans qui en ont pris conscience (76 %), selon le sondage de merci.

Au cours de l’année écoulée, nous avons observé un changement de mentalité chez de nombreux Belges. Alors qu’avant la crise sanitaire, nous prenions beaucoup de choses pour argent comptant, la crise est venue tout chambouler. Nous avons tous pris conscience de l’importance de remercier explicitement les autres. Non seulement par un ‘merci’, mais aussi par un petit geste ou une petite attention. 

Tom Verstappen, Managing Director merci Belgique

La moitié des Belges respecte davantage les métiers essentiels

La crise sanitaire et les inondations ont provoqué une prise de conscience chez un Belge sur deux (50 %) qui respecte dorénavant davantage les bénévoles. Plus de quatre personnes sur dix (44 %) font preuve également de plus de respect envers les métiers essentiels, comme le personnel des soins de santé et des magasins ainsi que la police, parce que ces derniers exercent leurs activités professionnelles dans des circonstances difficiles et/ou dangereuses. La majorité des Belges (79 %) ont compris au cours de ces douze derniers mois à quel point les métiers essentiels étaient cruciaux. Plus d’un Belge sur deux estime que les services de secours et le personnel de soins de même que les professeurs et les coiffeurs, par exemple, méritent une reconnaissance particulière pour tout le travail accompli.

À peine quatre Belges sur dix sont remerciés au quotidien pour ce qu’ils font. Un quart de nos compatriotes ont d’ailleurs réalisé qu’ils disaient trop peu merci. Pourtant, un merci accompagné ou non d’une petite attention fait un plaisir fou. Les Belges ne parlent pas souvent ouvertement de leurs sentiments, contrairement par exemple à nos voisins du nord. La crise sanitaire a néanmoins changé la donne, et il est crucial de continuer à montrer ce même respect au cours des années à venir. Non seulement envers les personnes qui travaillent dans des secteurs essentiels, mais aussi envers ceux que nous aimons, nos proches, nos amis et nos connaissances.

Tom Verstappen, Managing Director merci Belgique

Depuis le coronavirus, les Belges apprécient davantage la vie

Plus de la moitié des Belges (53 %) déclarent apprécier davantage la vie depuis les bouleversements de l’année dernière. Près de sept Belges sur dix (68 %) réalisent désormais à quel point les amis, les proches et les voisins sont importants. Soulignons également que ce sont principalement les Belges qui se sont proposés comme bénévoles pendant la crise sanitaire ou les inondations qui semblent apprécier davantage ce qu’ils ont.

Enfin, plus de sept Belges sur dix (72 %) aiment offrir un petit cadeau pour remercier autrui. La plupart (57 %), comme tout bons Belges qu’ils sont, le font de préférence en offrant du chocolat ou des pralines.

 

***

à propos de merci

merci est une marque de chocolats produite par la société allemande August Storck. Les chocolats merci sont souvent donnés en Belgique comme petit cadeau pour remercier quelqu'un ou montrer son appréciation.

L’entreprise August Storck confectionne depuis des dizaines d’années de différentes spécialités au sucre et au chocolat. L’entreprise internationale, fondée en 1903, est toujours une entreprise familiale. Le portefeuille de marques de Storck: Knoppers, Werther’s Original et Toffifee. Plus d’infos : www.storck.be

 

Contactez-nous