La vente aux enchères des maillots organisée par l’URBSFA rapporte 93.187 € et finance le premier Belgian Red Court

La vente aux enchères des maillots organisée par l’URBSFA rapporte 93.187 € et finance le premier Belgian Red Court

D’Amérique en Asie, le monde s’arrache les maillots signés par les Red Flames et les Diables Rouges

La popularité de nos Red Flames et de nos Diables Rouges dépasse nos frontières. D’autant plus lorsque leurs maillots de matches officiels sont vendus aux enchères au profit d’une bonne cause. L’Union Belge de Football a mis en vente sur Internet des maillots de cinq matchs officiels. Un bénéfice de 93.187 euros a été généré et va permettre de réhabiliter le premier des 40 Belgian Red Courts prévus dans le cadre du projet social de l’URBSFA. 

Il s’agit de l’un des plus importants projets sociaux de l’Union Belge. Les Belgian Red Courts, ce sont quarante mini-terrains de football qui seront rénovés et modernisés pour devenir des lieux de rencontre pour jeunes et moins jeunes. Ce projet de rénovation vient de recevoir un sérieux coup de pouce grâce à la vente aux enchères organisée par l’Union Belge de Football. Après les quatre matchs des Diables Rouges et la rencontre des Red Flames contre la Suisse, 113 maillots ont été mis en vente en ligne et ont rapporté 93.187 euros dans l’escarcelle.

« Ce fantastique résultat va nous permettre de nous attaquer immédiatement à la rénovation du premier terrain. Chaque rénovation coûte effectivement au minimum 75.000 euros. C’est incroyable de voir à quel point les ambassadeurs des Belgian Red Courts, nos Diables Rouges et nos Red Flames, soutiennent ce projet. »
Hedeli Sassi, Football & Social Responsibility Coordinator auprès de l’URBSFA

Des acheteurs japonais, sud-africains et néo-zélandais
Les maillots ont été mis aux enchères à partir de 89 euros, mais ils sont partis à un prix beaucoup plus élevé grâce aux 2.029 enchères qui nous sont parvenues des quatre coins du monde. Pour le seul set de maillots des Red Flames, quelque 330 enchères ont été envoyées de six pays différents. Les supporters des Diables Rouges se sont vu proposer quatre sets de maillots. Au total, ce sont 1.699 acheteurs potentiels de 27 pays qui ont tenté leur chance pour remporter la vente des 90 maillots proposés des Diables Rouges. 

« Cette vente a suscité un vif intérêt dans notre pays, mais également au-delà de nos frontières. Pour les Red Flames, des enchères ont été proposées notamment du Japon et de Singapour. Nos Diables Rouges bénéficient d’un nombre plus important de supporters à l’échelle internationale, notamment en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande, aux Émirats arabes unis, au Canada, en Amérique et aussi en Australie. »
Hedeli Sassi, Football & Social Responsibility Coordinator auprès de l’URBSFA

Les maillots de Tine De Caigny et Thibaut Courtois vendus les plus chers
Le match Belgique - Angleterre du 15 novembre a été le match qui a rapporté le plus puisque la vente des maillots s’est conclue sur un montant total de 28.109 euros. Quatre maillots de ce match sont rentrés dans le top trois des maillots les plus chers pour les Diables Rouges au cours de cette vente aux enchères. Ainsi, le maillot porté par Thibaut Courtois a été attribué pour la somme de 3.025 euros. Pour le maillot de Kevin De Bruyne, l’acheteur a déboursé 2.700 euros tandis que les maillots portés par Dries Mertens et Youri Tielemans lors de ce même match ont chacun rapporté 2.600 euros. Ils se partagent donc la troisième place de ce classement. Chez les Red Flames, le maillot de Tine De Caigny, notre buteuse hors pair qui a marqué deux fois contre la Suisse, est parti pour la somme de 1.000 euros. Le maillot de notre gardienne de but, Nicky Evrard, a rapporté 830 euros, soit un petit peu plus que le maillot de Tessa Wullaert. Celui-ci a effectivement été vendu pour la somme de 825 euros.

Contactez-nous
Pierre Cornez Press Officer RBFA
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
Pierre Cornez Press Officer RBFA
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.