Le nombre d’accidents de travail en baisse ... sauf chez les jeunes de 21 à 30 ans

En dix ans, le nombre d’accidents de travail a diminué de 58,1 %. Par contre, chez les jeunes de 21 à 30 ans, on enregistre une hausse de pas moins de 272,8 % du nombre d’accidents de travail. C'est ce que démontrent les chiffres du secrétariat social Group S pour ses 25.000 entreprises affiliées qui occupent au total 250 000 salariés. La cause de cette augmentation du nombre d’accidents de travail chez les jeunes ? Les nouvelles technologies et la méconnaissance du travail.

Un jeune couvreur qui vient de quitter les bancs de l’école et qui doit pour la première fois poser une toiture sera par exemple très concentré sur son travail et fera donc moins attentionàl’environnementdanslequelilsetrouve” ,expliquePhilippeNiemegeers, expert chez Group S. “ Il a aussi moins d’expérience qu’un collègue plus âgé et cela peutmeneràunaccidentdetravail. ”Ladifférenceentrel’apprentissageetlapratique est donc une des raisons qui explique cette hausse, mais une autre raison serait à trouver dans le succès grandissant des nouvelles technologies. “ On remarque de plus en plus d’accidents de travail pour cause de distraction. Les jeunes regardent plus leur smartphone que l’environnement dans lequel ils se trouvent et ne remarquent donc pas les dangers. ” Une bonne formation sur le lieu du travail et une sensibilisation à ces risques sont donc nécessaires.

53 accidents de travail dans les maisons de repos

Ce sont surtout dans les entreprises actives dans la construction (1720) et dans la construction de ponts et de chaussées (481) qu’on enregistre le plus d’accidents. “ 53 accidents de travail ont aussi été signalés dans les maisons de repos” , explique Philippe Niemegeers. “ Les personnes qui travaillent dans le secteur des soins doivent souvent porter les personnes âgées et cela a des conséquences pour leur dos.” Dans le secteur de l’administration, Group S a enregistré seulement six accidents de travail. La typologie de l’accident de travail est liée à l’activité: dans le bâtiment, la cause d’un accident de travail est souvent une chute d’objet ou une chute de personne, tandis que dans la sidérurgie il s’agit plutôt de coupures liées à l’utilisation de machines, des accidents qui peuvent mener à des amputations.

Deux jours d’absence en moyenne

L’âge a donc un effet sur le nombre d’accidents de travail, mais pas le genre. “ Autant de femmes que d’hommes ont des accidents de travail, mais l’on remarque que les femmes ont plus d’accidents en allant vers le travail ou en revenant du travail, tandis quepourleshommes,celaseproduitprincipalementsurlelieudetravail”,e xplique Philippe Niemegeers. En moyenne, un travailleur reste absent deux jours après un accident de travail. “ À noter que dans cette moyenne sont également intégrés les accidents sur le chemin du travail : entorse, accrochage, chute à vélo, ... Lorsque ce type d’accident se produit, le travailleur ne doit généralement pas aller à l’hôpital et peut continuer à travailler.”

Bilan positif

Avec une baisse de plus de 10.000 accidents de travail en 10 ans, le bilan est positif pour les entreprises affiliées chez Group S. “ Les mesures prises par le gouvernement et surtout la refonte du code sur le bien-être au travail y est pour beaucoup”, explique Philippe Niemegeers. “ Grâce aux mesures exigées par la loi, les employeurs investissent plus dans la prévention. La répression a aussi augmenté: plus de contrôles ont lieu et les entreprises risquent de lourdes peines si elles exposent leurs collaborateurs à des dangers sur le lieu de travail. Elles ont donc tout intérêt à faire attention.” L’arrivée des conseillers en prévention a également contribué à la baisse du nombre d’accidents de travail, car ils doivent suivre les formations sur la sécurité au travail et mettre tout en place pour éviter tout accident.

Explication des résultats

Le secrétariat social Group S a enregistré 7.428 accidents de travail au sein des 25.000 entreprises affiliées, qui emploient en tout 250.000 travailleurs. Ce chiffre comprend tant les accidents sur le lieu de travail que ceux sur le chemin du travail. Il y a dix ans, Group S comptait encore 17.727 accidents de travail pour le même nombre de travailleurs. Group S a enregistré 588 accidents de travail en 2008 chez les jeunes de 21 à 29 ans. En 2018, on en comptait 1.602 dans cette même tranche d’âge.

Contactez-nous
Tiffany Mestdagh Bepublic
Tiffany Mestdagh Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.