Le Salon Auto / Moto / Mobilité 2020 a trois objectifs: présenter les dernières technologies de propulsion, informer sur la mobilité alternative et attirer les jeunes vers les emplois dans le secteur automobile.

Le Salon Auto / Moto / Mobilité 2020 a trois objectifs: présenter les dernières technologies de propulsion, informer sur la mobilité alternative et attirer les jeunes vers les emplois dans le secteur automobile.

Le 98ème Salon Auto / Moto / Mobility à Bruxelles a été solennellement inauguré aujourd'hui en présence de Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique. Le président de Febiac, Philippe Dehennin, voit trois objectifs majeurs pour cette édition. "Nous voulons montrer à tous les dernières technologies en matière de motorisation afin qu'ils puissent faire un choix conscient lors de l'achat de leur prochain véhicule. Nous considérons également qu'il est de notre devoir d'informer le grand public sur les possibilités de transport alternatives et de le faire réfléchir sur son propre comportement en matière de mobilité." Le troisième objectif de Febiac pendant le Salon est d’enthousiasmer les jeunes à propos des nombreux emplois dans la vaste industrie de la mobilité.

Cet après-midi, le 98e Salon / Moto / Mobilité a été officiellement ouvert lors de la journée de presse annuelle. Son Altesse Royale la Princesse Astrid, représentant la famille Royale, a visité les stands des sept voitures nominées pour la Voiture de l'Année ainsi que le stand central #WeAreMobility, où sont présentés les modes de transport alternatifs. "Le secteur de la mobilité en général et le secteur automobile en particulier ne manquent pas d'évolutions qui touchent à la fois la vie professionnelle et familiale", a déclaré le président de Febiac, Philippe Dehennin, à l'occasion de l'ouverture officielle du Salon, qui sera ouvert au grand public du vendredi 10 janvier au dimanche 19 janvier." C'est pourquoi il faut une vision claire de l'avenir de la mobilité et de la mobilité automobile. Cette vitrine se veut être le Salon de l'automobile.” 

Afficher les nouveautés
Febiac voit trois grands objectifs pour le 98e Salon. Tout d'abord, les consommateurs pourront visualiser et comparer la plus large gamme possible de technologies de propulsion pendant 10 jours. Deuxièmement, le Salon encourage les Belges à trouver des alternatives à la voiture dans le cadre de #WeAreMobility et, troisièmement, il veut faire découvrir aux jeunes les possibilités de carrières dans le secteur automobile. Philippe Dehennin: "Pas moins de huit types de technologies de propulsion différentes, allant de l'essence et du diesel aux différents types de voitures hybrides et électriques et aux derniers moteurs essence, peuvent être découverts au Salon de l'auto. Cela permet aux consommateurs de faire un choix conscient pour leur prochain achat, un choix qui convient à leur comportement de conduite et qui répond aux normes de durabilité les plus strictes."

Informer sur les alternatives
Le Salon souhaite également que ses visiteurs se familiarisent avec les alternatives à la voiture, comme les deux-roues, qu'ils soient électriques ou non, ou les voitures de partage. "Une famille peut avoir besoin d'une voiture, mais en a-t-elle besoin pour chaque déplacement? N'y a-t-il pas une alternative durable et sans embouteillages pour votre situation spécifique? C'est cette manière de penser que nous allons porter à l'attention des exposants de #WeAreMobility", dit Philippe Dehennin. "C'est d’ailleurs précisément pour cette raison que le stand se trouve littéralement au centre du Salon, car nous voulons faire notre part pour guider les demandeurs de mobilité vers les solutions qui leur conviennent le mieux dans tous les domaines." 

Inspirer et motiver les jeunes
Enfin, Febiac veut montrer aux jeunes quelles sont les possibilités d'emplois dans le secteur de la mobilité. "Dans le secteur de la mobilité, et certainement dans le secteur automobile, il existe de nombreuses possibilités de carrières passionnantes, quels que soient votre profil, vos antécédents ou votre culture", déclare Philippe Dehennin. "Les véhicules deviennent plus écologiques, plus connectés, plus sûrs et plus confortables que jamais. Pour continuer d'avancer, nous avons besoin de nouveaux talents et de créativité pour à la fois inventer de nouveaux concepts et maintenir les technologies existantes. Notre secteur a besoin de nouveaux professionnels techniques et commerciaux et nous espérons donc que ce Salon inspirera et motivera les jeunes à choisir une carrière dans l'industrie de la mobilité."

Les chiffres 2019 sont un signal positif
L'industrie automobile a d'excellents chiffres pour 2019, avec 550.000 voitures neuves vendues en Belgique et 55.000 au Luxembourg. "Ces chiffres nous apprennent que de nombreux citoyens, malgré le transfert modal dans les grandes villes, apprécient et ont toujours besoin de leur propre voiture", dit Philippe Dehennin. "C'est pourquoi nous déplorons le ‘car bashing’ qui a lieu de la part de certains individus et groupes, certains d'entre eux disant même que leur vision de la mobilité devrait être adoptée par tout le monde. La voiture et ses utilisateurs ne méritent pas de telles attaques et insultes, car c'est précisément notre secteur - et je le dis avec une certaine fierté - qui de toutes les industries s’engage le plus dans la décarbonisation et la numérisation. Selon nous, c'est aussi la raison pour laquelle les consommateurs nous ont donné autant de confiance en 2019 et nous attendons qu'ils fassent de même pendant ce Salon et le reste de l'année 2020." 

 

Contact presse:
Joost Kaesemans - Directeur Communication Febiac (joost.kaesemans@febiac.be ou +32 476 26 07 95)

Contactez-nous
Joost Kaesemans Directeur Communication Febiac
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
Joost Kaesemans Directeur Communication Febiac
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.