Les agents constatateurs aidés par des caméras intelligentes

Les agents constatateurs aidés par des caméras intelligentes

Securitas utilise la reconnaissance de plaque minéralogique pour une gestion du stationnement efficace et sûre

Vendredi 8 janvier 2016 — Un nouveau système va voir le jour qui permettra aux autorités communales et aux concessionnaires de contrôler plus efficacement et en toute sécurité les voitures stationnées. Ce système consiste en des voitures équipées d’une caméra intelligente sur le toit. Celle-ci scanne les plaques minéralogiques et les compare avec la banque de données de tickets de stationnement valables. Les agents constatateurs y sont gagnants également puisqu’ils peuvent à présent rester dans la voiture et sont ainsi à l’abri d’éventuels actes d’agression. La société de gardiennage Securitas teste actuellement le système en interne et est en pourparlers avec différentes villes désireuses d’en faire usage.

                                                     ***

La majorité des villes et communes sont confrontées à un manque de places de parking. Pour éviter qu’une ville ne soit submergée par les autos tout en offrant la possibilité à tout un chacun de trouver facilement à se garer, les autorités communales mènent une politique de stationnement très stricte. Avec le nouveau système que va appliquer Securitas, le contrôle des véhicules stationnés se déroulera plus rapidement, plus efficacement et plus sûrement.

Caméra ANPR

Lorsque vous achèterez un ticket de stationnement, vous devrez à l’avenir introduire votre numéro d’immatriculation, soit via sms soit à la borne automatique. Toutes ces plaques minéralogiques se retrouvent ensuite dans une banque de données, qui contient également des informations sur les cartes de résidents et d’autres autorisations spéciales. Le contrôle des véhicules garés n’aura dès lors plus lieu par des agents constatateurs qui sillonnent les rues à pied pour vérifier chaque ticket de stationnement et chaque plaque d’immatriculation, mais bien au moyen d’une voiture équipée de caméras ANPR (automatic number plate recognition). Une seule voiture peut contrôler jusqu’à 10 000 plaques minéralogiques par jour. Le système est opérationnel dans les zones bleues également, car il sait à quelle heure un véhicule déterminé doit avoir quitté son emplacement.

“Actuellement, des caméras ANPR sont déjà utilisées en Belgique pour enregistrer des infractions au code de la route. L’utilisation de ces caméras pour contrôler des véhicules stationnés ne se fait pas encore en Belgique. Nous sommes en retard en cela sur des ‘smart cities’ comme Amsterdam, Copenhague et Barcelone, où cela se fait déjà. Le contrôle des infractions au stationnement y est dix fois plus rapide."

Gerrit Bellon, porte-parole de Securitas.

Avec ces caméras, Securitas vérifie les plaques d’immatriculation de toutes les voitures stationnées. Un logiciel compare si les plaques minéralogiques scannées sont reprises dans la banque de données. Si tel n’est pas le cas, Securitas envoie cette info à la ville, la commune ou le concessionnaire, qui peut alors envoyer un bon de rétribution au propriétaire du véhicule.

Agression

Le système permet non seulement de mener une politique du stationnement plus efficace, mais aussi de faire diminuer le nombre d’agressions des agents constatateurs. Grâce à ce nouveau système, ils ne devront plus contrôler à pied les véhicules stationnés, mais pourront rester assis dans la voiture et effectuer dès lors un contrôle plus anonyme.

“Au début de cette année, les chiffres de l’Association professionnelle des Entreprises de gardiennage ont montré une forte augmentation du nombre de cas d’agression envers des agents constatateurs. Une solution urgente s’imposait donc.”

Gerrit Bellon

Le système peut déjà être utilisé en combinaison avec toute forme de paiement préalable, comme le paiement par sms et les cartes de résidents digitales. Pour que le système puisse fonctionner efficacement, les distributeurs de tickets traditionnels doivent être équipés d’une nouvelle technologie permettant d’enregistrer le numéro d’immatriculation. Le contrôle du stationnement utilise une base de données gérée par la société de logiciels Q2C, mais peut être relié à d’autres banques de données comparables également. Plusieurs villes se disent intéressées.

 

About Securitas:

Securitas is a global knowledge leader in security. From a broad range of services of specialized guarding, technology solutions and consulting and training, we customize offerings that are suited to the individual customer’s needs, in order to deliver the most effective security solutions. Everywhere from small stores to airports, our 320,000 employees are making a difference.