Les ambassadeurs de SOS Villages d'Enfants appellent le plus grand nombre à publier son prénom sur les réseaux sociaux

Kim Gevaert, Ann Wauters et SOS Villages d’Enfants appellent à soutenir les enfants en situation familiale difficile avec l’action #plusjamaisseuls cette semaine

Plusieurs personnalités belges, dont l’ancienne athlète de haut niveau Kim Gevaert et la basketteuse Ann Wauters, publient aujourd’hui leur prénom sur Instagram et Facebook. Elles souhaitent ainsi attirer l'attention sur l'importance que représente le prénom et sur la nécessité pour chacun d’avoir une perception positive et chaleureuse du sien. Pour les dizaines de milliers d'enfants qui grandissent sans les soins et l’amour dont ils ont besoin en Belgique, cela ne va pas forcément de soi. Développer cette perception positive de son propre prénom n’est possible que si les enfants entendent celui-ci prononcé avec amour et respect. Lorsque cela n’est pas ou peu le cas, cela a un impact sur leur estime de soi. Plusieurs personnalités belges et SOS Villages d'Enfants appellent dès lors le plus grand nombre à publier son prénom avec le hashtag #plusjamaisseuls sur les réseaux sociaux cette semaine, en signe de solidarité avec les enfants qui ne peuvent pas grandir dans un environnement chaleureux.

On estime que 100 000 nouveau-nés par jour dans le monde - soit un quart de tous les bébés - courent le risque de ne jamais recevoir de nom ou de carte d'identité, selon l'UNICEF. La Convention relative aux droits de l'enfant stipule pourtant que chaque enfant a le droit d'avoir un nom. Avoir un nom est un droit fondamental, mais cela représente bien plus encore. Les enfants ont besoin d'être entourés d'adultes de confiance qui prononcent leur nom avec amour tous les jours. Un enfant sur 25 en Belgique ne grandit néanmoins pas dans cet environnement chaleureux. Cela peut avoir un impact sérieux sur leur développement physique et mental et leur donner une image négative d'eux-mêmes.

Avec l'action #plusjamaisseuls sur les réseaux sociaux, SOS Villages d’Enfants et plusieurs personnalités belges souhaitent attirer l'attention sur cette situation. Parmi elles, l’ancienne athlète Kim Gevaert et la basketteuse Ann Wauters soutiennent l'initiative en tant qu'ambassadrices de SOS Villages d'Enfants.

Des milliers d'enfants qui grandissent dans des situations familiales difficiles entendent trop souvent leur prénom prononcé dans un contexte négatif, ce qui les amène à percevoir celui-ci avec une connotation négative. Si vos parents ne prononcent jamais votre prénom avec amour, cela peut avoir un impact sur votre bien-être mental et émotionnel en tant qu’enfant. Notre prénom est un élément essentiel de notre identité. Il est la reconnaissance de notre existence. Nous voulons que tous les enfants puissent grandir dans un foyer chaleureux où leur prénom est prononcé avec amour. Cela renforce leur estime de soi et les aide à s'aimer. 

Hilde Boeykens, directrice de SOS Villages d'Enfants

Un vaste appel à publier son prénom sur les réseaux sociaux

Mardi matin à 8 heures, les personnalités impliquées ont publié leur propre prénom sur Instagram ou Facebook. Chacune raconte dans la description l'histoire personnelle qui se cache derrière son prénom. SOS Villages d'Enfants et ces personnalités appellent le plus grand nombre à faire de même cette semaine et à ajouter le hashtag #plusjamaisseuls, en signe de solidarité avec les enfants qui n’ont pas la chance de percevoir leur prénom de façon chaleureuse en raison de leur situation familiale difficile. Les parents et les grands-parents qui souhaitent partager l'histoire de leur propre prénom ou celui de leurs (petits-)enfants sont également invités à participer.

Si vous souhaitez également partager l’histoire de votre prénom, vous pouvez participer via cette publication sur Facebook

Les personnes souhaitant s’investir davantage peuvent s'inscrire sur www.plusjamaisseuls.be pour devenir parrains ou marraines chez SOS Villages d'Enfants. Par une contribution mensuelle, elles contribuent à ce que des enfants livrés à eux-mêmes puissent à nouveau grandir dans un foyer chaleureux, entourés d'adultes de confiance qui les connaissent chacun par leur prénom et qui prononcent celui-ci avec amour.

***

Contact presse

Michael De Leener : 0472 24 81 04

michael.deleener@sos-villages-enfants.be