Les Belges n’ont encore jamais réservé aussi tôt leurs vacances d’hiver

Les Belges n’ont encore jamais réservé aussi tôt leurs vacances d’hiver

Le voyagiste Thomas Cook constate une augmentation de 70 pour cent du nombre de réservations précoces pour les vacances d’hiver

Vendredi 23 septembre 2016 — L’été n’est pas encore tout à fait fini que le Belge attend déjà avec impatience de partir en vacances d’hiver. Un nombre record de Belges ont déjà réservé leurs vacances de ski au printemps, et maintenant il semble que les Belges recherchent des destinations toujours plus lointaines durant les mois d’hiver afin de profiter du soleil : la Guadeloupe aux Caraïbes ou Phuket en Thaïlande gagnent en popularité. C’est la conclusion du voyagiste Thomas Cook après une analyse des chiffres de réservation pour les vacances d’hiver 2016.
               
                                                                         ***

La raison principale pour l’augmentation des réservations précoces ? La liberté de choix des hôtels. Le Belge a volontiers le premier choix en matière d’hôtel ou d’appartement. La popularité des destinations lointaines, exotiques en hiver est alors à nouveau à mettre sur le compte du fait que les Belges paient de nos jours autant pour une semaine à la Guadeloupe que pour une semaine à Ténériffe.

Un nombre record de Belges ont déjà réservé des vacances de sport d’hiver au printemps

Du fait de la grande demande de vacances de sport d’hiver, beaucoup de Belges ont choisi de réserver leurs vacances de sport d’hiver très tôt. Le voyagiste Thomas Cook constate que 70% de Belges en plus qu’en 2015 ont déjà réservé leurs vacances de sport d’hiver avant juin. C’est largement deux mois plus tôt que les années précédentes.

« Nous voyons trois facteurs pour le nombre croissant de réservations précoces. La raison principale est que le premier arrivé choisit le premier.  Ensuite, il y a naturellement les remises pour réservation précoce. Couplé à la garantie de neige, ceci fait que les Belges n’attendent plus aussi longtemps pour réserver leur voyage. Ils peuvent en effet modifier gratuitement leurs vacances pour un autre domaine de ski en fonction de la quantité de neige. »
Koen van den Bosch, porte-parole chez Thomas Cook Belgique

Les Îles Canaries sont la destination d’hiver favorite du Belge

Traditionnellement, de nombreux Belges recherchent le soleil en hiver. Cet hiver ne fait ici pas exception. Les Îles Canaries telles que Ténériffe et Grande Canarie sont de loin en tête du classement. Le Cap Vert se maintient également bien. L’assurance du soleil et une durée de vol limité expliquent la popularité de ces destinations.

Mais Thomas Cook Belgique remarque cependant comme durant l’été un glissement des destinations. Les voyages exotiques tels que la Guadeloupe aux Caraïbes ou Phuket en Thaïlande jouissent d'une popularité croissante cet hiver. Comme les vacances de sport d’hiver, les destinations de soleil lointaines deviennent plus abordables.

« Une semaine à Phuket en Thaïlande ou à Guadeloupe aux Caraïbes coûte aujourd'hui autant qu'une semaine à Ténériffe ou Lanzarote. Pour une chambre avec petit déjeuner, vous payez pour les deux destinations quelque 770 euros par personne. La raison ? Le voyageur choisit parmi différentes compagnies aériennes et différents aéroports de départ. Le voyageur peut ainsi opter pour la route la plus facile pour lui ou pour l’option du meilleur prix.  Cela fait que le Belge paie moins pour profiter du soleil en hiver sur une plage exotique. »
Koen van den Bosch

A propos de Thomas Cook

Thomas Cook Belgique, avec ses marques Neckermann, Thomas Cook et Pegase, est l’un des leaders du secteur du tourisme en Belgique. Plus d’un million de vacanciers lui font confiance chaque année. Thomas Cook Belgique compte plus de 750 employés, et fait intégralement partie de Thomas Cook Group Plc, l’une des plus grandes entreprises du secteur du tourisme dans le monde, avec un chiffre d’affaires annuel de 7,8 milliards de livres sterling (30 septembre 2015). Le Groupe Thomas Cook compte 21 823 collaborateurs dans le monde entier. Le groupe est actif dans 15 pays, et, dans chacun de ces pays, se classe à la première ou à la deuxième place des entreprises qui réalisent le plus grand chiffre d’affaires. Les actions de Thomas Cook Group Plc sont cotées au London Stock Exchange (TCG)

Pour de plus amples informations : www.thomascook.be