Skip to Content

Les Belges retrouvent le chemin des restaurants

Enquête de Lightspeed, distributeur de systèmes de caisses de sortie

L'appétit des Belges est de retour : près de 40 % d'entre eux déclarent vouloir retourner au restaurant en août, contre 23 % en novembre 2020. 48% prévoient de retourner manger au restaurant aussi souvent qu'avant l’apparition de la pandémie. Mais fréquenter de manière régulière les restaurants n'est pas encore envisagé : à peine un quart d'entre eux iront manger au restaurant chaque semaine cet été. C'est ce qui ressort d'une enquête de Lightspeed, la plateforme de commerce unique permettant aux commerçants du monde entier de simplifier, faire évoluer et créer des expériences client exceptionnelles, auprès de 1024 Belges, réalisée en juillet 2021. Les consommateurs hésitent encore à aller dîner au restaurant en raison de l'épidémie persistante de la COVID-19 et des difficultés financières qui en résultent.

Le monde de la restauration a entièrement rouvert ses portes depuis maintenant près de deux mois, mais cela ne signifie pas pour autant que les Belges sont prêts à retrouver le chemin de leur restaurant ou brasserie préféré. A peine un belge sondé sur quatre (24%) indique - malgré les vacances estivales - qu'il fréquentera le restaurant plus d'une fois par semaine le mois prochain. Ceux qui se rendent au restaurant chaque semaine le font principalement pour rattraper le temps perdu (16%) ou parce qu'ils craignent que le secteur de la restauration ne ferme à nouveau ses portes après l'été (7%). Cependant, quatre Belges sur dix (38%) déclarent leur envie d’aller manger au restaurant au moins une fois au cours du mois d'août. Cela représente une augmentation de 17% par rapport à novembre 2020 - quelques semaines après la deuxième fermeture des portes de la restauration- où à peine 23% avaient envie de sortir manger.

Cependant, un grand nombre de Belges hésitent à se rendre dans un restaurant dans la période actuelle : 38 % des personnes interrogées dans le cadre du sondage ne prévoient pas de se rendre au restaurant en août. Selon Philippe Khodara, product manager chez Lightspeed, plusieurs raisons expliquent la réticence des Belges. « Alors que de nombreux consommateurs sont impatients de retrouver leur bar ou leur restaurant préféré, ce sondage montre que de nombreux Belges n'ont pas les moyens financiers de rattraper le temps perdu.  Mais la bonne nouvelle, c'est qu'un quart des Belges mangent au moins une fois par semaine au restaurant et 10% disent même le faire trois fois par semaine ou plus. Ce soutien des consommateurs est extrêmement important pour le secteur de la restauration local. »

Les paiements en espèces : une période révolue 

Autre fait marquant : en ce qui concerne les modes de paiement, 4 Belges sur 10 (38%) déclarent qu'ils renonceront à se rendre au restaurant s'ils ne peuvent pas payer par carte. Seul un quart des clients préfère encore payer en espèces. 53% disent  préférer payer par carte pour des gains de temps et la moitié privilégient les paiements sans contact pour des raisons d'hygiène. 91% des clients perçoivent des avantages à payer par carte ou par smartphone plutôt qu'en espèces.

« Lightspeed est là pour aider les entreprises à tirer parti des technologies numériques et faire en sorte que les consommateurs soient plus enclins à revenir dans les restaurants. Les paiements sans contact assurent la sécurité des clients et du personnel, tout en offrant une meilleure qualité de service.»

Philippe Khodara, product manager chez Lightspeed

Le sondage revient également sur les principaux avantages de la numérisation dans la restauration. Le service rapide (commande et paiement) et la possibilité de réserver en ligne sont les avantages perçus comme étant les plus importants pour les clients (42% et 41%). La précommande et la livraison (21%) et la possibilité de payer avec différentes méthodes (34%) arrivent également en bonne place.

Pour Philippe Khodara,  les options de click and collect et de livraison sont très appréciées par les Belges. “Notre sondage montre une fois de plus que les canaux qui ont permis aux restaurateurs de garder la tête hors de l'eau l'année dernière sont toujours très plébiscités. Les restaurateurs belges sont réputés pour leur hospitalité envers leurs clients. S'ils font preuve d'autant d'innovation que possible, ils ne pourront que passer un été réussi.”

***

À propos de Lightspeed

La plateforme de commerce tout-en-un Lightspeed propulse les entreprises qui constituent la base de l'économie mondiale en les aidant à innover pour simplifier leur quotidien, développer leur activité et offrir une expérience client exceptionnelle.

Ventes multicanales, gestion de multiples établissements, traitement des paiements à travers le monde, solutions financières ou encore mise en relation avec nos réseaux de fournisseurs : notre solution logicielle sur le cloud transforme et unifie les opérations effectuées en ligne et en personne.

Fondée en 2005 à Montréal, au Canada, Lightspeed est inscrite à la bourse de New York et de Toronto (NYSE: LSPD) (TSX: LSPD). Ses équipes en Amérique du Nord, en Europe et dans la région Asie-Pacifique accompagnent les entreprises du secteur de la vente au détail, de la restauration, de l’hôtellerie et du golf dans plus de 100 pays.

De plus amples informations sont disponibles sur le site Internet du groupe : https://fr.lightspeedhq.be/ 

Sur les réseaux sociaux : Linkedin, Facebook, Instagram, YouTube et Twitte

 

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué pourrait contenir de l’information prospective et des déclarations prospectives, au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables (les « déclarations prospectives »). Les déclarations prospectives comprennent de l’information de nature prédictive, dépendent ou font référence à des événements futurs et se reconnaissent à l’emploi d’expressions comme « va », « prévoit », « anticipe », « envisage », « planifie », « croit », « estime » ou d’autres expressions semblables concernant des sujets qui ne sont pas des faits historiques. Ces déclarations sont fondées sur les attentes actuelles de la direction de Lightspeed et comportent plusieurs risques et incertitudes, connus et inconnus, incluant des facteurs économiques. De nombreux risques, incertitudes et d’autres facteurs peuvent faire en sorte que les résultats réels s’écartent de manière importante des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, mais sans s’y limiter, les facteurs de risque mentionnés dans notre plus récent rapport de gestion ainsi qu’à la rubrique « Facteurs de risque » de notre plus récente notice annuelle, et dans nos autres déclarations de renseignements auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la U.S. Securities and Exchange Commission, qui peuvent être consultés sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur EDGAR au www.sec.gov. Les lecteurs sont priés d’étudier attentivement tous ces facteurs et d’autres avant de prendre une décision concernant les actions à droit de vote subalterne de Lightspeed et de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué ne constituent pas une garantie du rendement futur et, bien qu’elles soient fondées sur certaines présomptions que Lightspeed juge raisonnables, les événements et résultats réels pourraient différer de manière importante de ceux exprimés ou supposés dans les déclarations prospectives faites par Lightspeed. Sauf si les lois applicables l’exigent, Lightspeed ne s’engage aucunement à mettre à jour publiquement ou à réviser ces déclarations prospectives, notamment à la suite de nouvelles informations ou de nouveaux événements.

Contactez-nous