Les entreprises innovantes apportent 1,5 milliard d’euros supplémentaires à l’économie belge

Les entreprises innovantes apportent 1,5 milliard d’euros supplémentaires à l’économie belge

En 2018, Sirris investit plus de 20 millions d’euros dans la connaissance et l’infrastructure de haute technologie

Mercredi 13 juin 2018 — 1.300 entreprises technologiques belges ont investi, les dernières années, dans l’innovation avec l’aide de Sirris, le centre collectif de l’industrie technologique. Ces entreprises ont apporté une valeur ajoutée supplémentaire de 12%, soit 1,5 milliard d’euros, par rapport à leurs homologues sectoriels. Mais, selon Sirris, il est nécessaire d’en faire plus en matière d’innovation si l’on veut que la Belgique fasse à nouveau partie du peloton de tête européen. La Belgique a besoin d’une plus forte culture de l’innovation. Sirris investit, chaque année, plus de 20 millions d’euros dans la connaissance et l’infrastructure de haute technologie pour accompagner les entreprises dans leur trajet d’innovation et de numérisation.

La Belgique ne figure pas parmi le top cinq européen

La Belgique ne fait plus partie des meilleurs dans le classement européen ou mondial de l’innovation et de la numérisation. La dernière publication de l’indice relatif à l’économie et à la société numériques DESI (Digital Economy and Society Index) classe notre pays à la huitième place au niveau européen. Au niveau mondial, nous occupons la 27ème place en ce qui concerne l’innovation (Global Innovation Index 2017). Nos ambitions pour notre pays doivent être plus grandes si nous souhaitons conserver notre prospérité.

“En tant que pays, nous devons figurer parmi les cinq premières nations européennes en matière d’innovation. Nous pouvons atteindre le même niveau que l’Allemagne. Et l’espoir est là car, selon le European Innovation Scoreboard, nous sommes déjà sur la bonne voie à certains niveaux : nos PME sont championnes européennes en termes d’innovation de produits et de processus. Nous faisons deux fois mieux que la moyenne européenne. Quant à nos PME innovantes qui collaborent avec des tierces parties, seul le Royaume Uni parvient à mieux se classer en la matière.”
Herman Derache, Managing Director chez Sirris 

Une valeur ajoutée supplémentaire de 12% et un taux d’emploi plus élevé

Sur base des chiffres d’Agoria, Sirris a comparé les performances économiques des entreprises qu’elle a aidé à innover au cours de ces trois dernières années avec celles de l’ensemble de l’industrie technologique. Conclusion : les entreprises qui collaborent et innovent enregistrent de meilleures performances que leurs homologues sectoriels. Elles apportent non seulement une valeur ajoutée supplémentaire de 12% à l’économie belge par rapport à la moyenne du secteur, mais elles enregistrent également un taux d’emploi plus élevé car elles préparent leurs produits, leurs processus, voire leur modèle business, à relever les défis futurs grâce à la technologie et à l’innovation.

JTEKT Torsen et Reynaers Aluminum sont deux entreprises qui montrent l’exemple en matière d’innovation et de numérisation de leurs produits et de leurs processus. Sirris et Agoria ont nommé chacune de ces deux entreprises : “Usine du futur”.

“Reynaers Aluminium s’est lancé dans un trajet de transformation numérique pour pouvoir réaliser sa croissance. Nous avons ainsi automatisé nos processus internes ainsi que la communication avec nos partenaires. Les commandes nous arrivent numérisées, et nos magasiniers sélectionnent le matériel nécessaire via la voie la plus efficace qu’ils se voient indiquer sur leur tablette. A côté de cela, nous accompagnons nos clients dans le processus de numérisation en leur fournissant les outils adéquats. Nous avons ainsi développé ReynaFlow, qui relie de façon numérique l’ensemble de la chaîne de production chez le client. Les processus de production sont de la sorte fortement améliorés. De cette manière, nous pouvons raccourcir les délais de préparation, et notre production se déroule dans un environnement sans support papier.”
Martine Reynaers, CEO de Reynaers Group, spécialiste dans le développement d’applications architecturales durables en aluminium 

“Le marché européen est extrêmement compétitif. En tant que fabricant, nous devons produire sans la moindre erreur. Sirris nous a aidés à robotiser nos processus de production et à élargir notre gamme de produits. Aujourd’hui, nous produisons 600 000 pièces par an. C’est deux fois plus qu’avant notre trajet d’innovation. Ce trajet nous a également permis de créer 30% d’emplois supplémentaires.”
Etienne Merlin, CEO de JTEKT Torsen Europe, fabricant de pièces pour le secteur automobile 


Sirris vise une croissance de 10% au cours des trois prochaines années

Sirris aide les entreprises belges à concrétiser leurs innovations et à les tester dans un environnement industriel afin d’en améliorer les chances de réussite. Sirris investit chaque année plus de 20 millions d’euros dans la connaissance, l’expertise et son infrastructure de haute technologie. En outre, pour aider davantage les entreprises dans le contexte actuel, Sirris déploiera au cours des années à venir un plan visant à développer de nouveaux services. Il s’agit plus précisément d’un plan de croissance de 10%.

“Aujourd’hui, les entreprises doivent faire face à des tendances qui changent constamment, à une multitude de nouvelles évolutions technologiques et aux besoins en perpétuelle mutation de leurs clients. Sirris aide les entreprises à concrétiser leurs défis en termes d’innovation sans tomber dans les travers du “hype”. Nous aidons les entreprises à innover en partant de ce qui est réalisable aujourd’hui d’un point de vue pratique. Et nos Usines du futur prouvent que cela fonctionne.”
Herman Derache

Trois défis à relever au cours des prochaines années

Conformément au « Masterplan Innovation » de Sirris et Agoria qui brosse un tableau des tendances et défis futurs des entreprises, Sirris a investi, depuis 2017, dans les connaissances et l’infrastructure qui permettent de répondre à certains de ces défis collectifs. Sirris lance ainsi en 2018 plusieurs nouveaux services pour aider les entreprises à se préparer et à préparer leurs produits et leurs activités aux défis de demain.

Défi n°1 – Les répercussions de la technologie numérique sur les modèles économiques, les processus et les produits
Pour préparer une entreprise aux défis de demain, il faut tenir compte des répercussions de la technologie numérique. L’innovation en la matière modifie non seulement l’offre dans son essence mais touche également les produits et le modèle économique. Opter pour les technologies les plus adéquates et réussir à les lier à des modèles économiques de l’ère du numérique permettent d’armer les entreprises pour l’avenir.

Défi n°2 – Des produits intelligents et connectés
A l’ère de la concurrence mondiale, les entreprises ne peuvent plus se contenter de faire uniquement la différence au niveau des prix. Innover en matière de produits signifie créer des produits plus légers, plus petits et plus durables. Mais également créer des produits plus intelligents et connectés. Le défi est de réunir les produits physiques et numériques, ce qui exige une approche multidisciplinaire.

Défi n°3 – Une production numérique pour une industrie 4.0
La production du futur exige que l’entreprise produise plus rapidement, plus ponctuellement, plus précisément, plus écologiquement et plus spécifiquement. Répondre intelligemment à toutes ces exigences n’est pas une sinécure. L’innovation pour nos entreprises consiste à parvenir à produire de plus petites séries pour les mêmes coûts que la production de masse. Il devient ainsi plus important d’avoir une vue transparente du processus de production et des processus industriels. La numérisation et l’automatisation permettent de raccourcir les délais de production.

 

À propos de Sirris
Fondée en 1949 par Agoria, Sirris est le centre collectif de l'industrie technologique belge. Sirris emploie plus de 150 ingénieurs, scientifiques et techniciens hautement qualifiés, qui épaulent les entreprises dans la mise en œuvre des innovations technologiques. Ils se rendent sur le terrain, prodiguent des conseils en technologie, lancent des parcours d'innovation et les encadrent jusqu'à leur déploiement.

Sirris ambitionne d'accroître le potentiel compétitif des entreprises. Les quelque 2.300 entreprises belges membres de Sirris ont accès à un bouquet de services étoffé. Pour garantir un développement optimal des connaissances, le centre met sur pied des projets de recherche régionaux, nationaux et internationaux avec de nombreux partenaires. Plus d'informations sur www.sirris.be.

Marie-France Rousseau Communication Manager Sirris