Les jeunes de 18 ans sont nombreux à vouloir travailler dans le secteur de la sécurité

Les jeunes de 18 ans sont nombreux à vouloir travailler dans le secteur de la sécurité

Securitas engage cette année trois fois plus d’étudiants en septième année, la formation en sécurité a le vent en poupe

Vendredi 3 mars 2017 — Cette année, Securitas engage cent jeunes de 18 ans au poste d’agents de gardiennage, soit trois fois plus que l’année précédente. Ces jeunes ont tous suivi une septième année en sécurité dans l’enseignement secondaire. Au cours des années scolaires précédentes, le nombre d’étudiants ayant suivi cette formation a plus que doublé, ce qui témoigne d’un attrait croissant.

Au cours de ces vacances de carnaval, Securitas mène des dizaines d’entretiens de candidature avec des jeunes de 18 ans souhaitant devenir agents de gardiennage. Sur les 800 nouveaux collaborateurs que Securitas souhaite engager cette année, une centaine sort directement de l’école. Tous ont suivi une 7ème année ‘Assistant aux métiers de la sécurité et de la prévention’ (EST) et veulent devenir agents de gardiennage. L’année dernière, Securitas a offert un contrat à 30 jeunes diplômés issus de ces filières. Grâce aux expériences très positives, ce nombre triplera.

Securitas collabore à cet effet avec une vingtaine d’écoles secondaires qui proposent cette formation en septième année. Des experts de Securitas y donnent d’ailleurs également cours. 

Cette 7ème année ‘Assistant aux métiers de la sécurité et de la prévention’ (EST) s’adresse aux élèves intéressés par un emploi dans le secteur public ou privé du gardiennage et de la sécurité,. Les cours de ces années de spécialisation sont dispensés sous forme de packs comme par exemple gérer l’agression, la résistance au stress, gérer les situations conflictuelles (psychologiques). Les connaissances linguistiques, les techniques de sécurité et la législation occupent également une place centrale dans cette formation. 

En 2014, 519 étudiants ont terminé cette formation. En 2011, ils n’étaient que 251. Cette augmentation est surprenante, et cette tendance semble se maintenir. Pendant les vacances de carnaval, Securitas organise des entretiens de candidature avec bon nombre de ces jeunes, car l’entreprise a 100 postes à pourvoir pour eux. 

« Les étudiants qui ont terminé cette septième année de formation sont parfaitement formés pour gérer les situations de crise et les problèmes de sécurité. Ils connaissent le secteur, les procédures et les approches. »
Ilse Pauwels, responsable du recrutement chez Securitas.

Cependant, Securitas demande qu’à l’avenir, les élèves du septième année puissent faire un stage pendant leur formation, ce qui est impossible aujourd’hui. Cela offrirait aux jeunes l’opportunité de goûter à leur futur métier dans la pratique. 

 

A propos de Securitas
Securitas, le leader mondial dans le domaine de sécurité, propose des solutions sur mesure et adaptées aux besoins de chaque client, integrant technologie, connaissance et resources humaines. Plus de 330.000 collaborateurs font la différence dans le secteur résidentiel, auprès des PME’s, des grandes entreprises et des institutions publiques. En Belgique, Securitas emploie plus de 6000 collaborateurs.