L’Union Belge de Football inaugure un Belgian Red Court à Saint-Nicolas

L’Union Belge de Football inaugure un Belgian Red Court à Saint-Nicolas

L’ambassadeur Jan Vertonghen et l’échevin Bart De Bruyne sont les premiers à frapper la balle sur le mini-terrain de football social du Parc Koningin Fabiola à Saint-Nicolas

Saint-Nicolas est la deuxième ville belge à inaugurer officiellement un Belgian Red Court, cofinancé avec l’Union Belge. En tant qu’ambassadeur du mini-terrain de football social du Parc Koningin Fabiola, le Diable Rouge Jan Vertonghen, qui est originaire de Saint-Nicolas, a été le premier à tester ce nouveau haut lieu du football de la région, en présence de l’échevin Bart De Bruyne. La Fédération Belge de Football a investi dans ce terrain en collaboration avec la Ville de Saint-Nicolas pour créer ce nouveau Belgian Red Court et en faire un nouveau lieu de rencontre pour jeunes et moins jeunes.

À l’occasion de son 125e anniversaire, fin 2020, l’Union Belge de Football avait annoncé vouloir investir davantage dans la société de demain. Elle s’est donc attelée à la tâche en rénovant plusieurs terrains de football en Belgique, mais aussi en en construisant de nouveaux aux quatre coins du pays. À Saint-Nicolas, le joueur d’Anderlecht Jan Vertonghen, qui est aussi le joueur le plus capé en équipe nationale, a inauguré officiellement le terrain en sa qualité d’ambassadeur, sous l’œil approbateur de Sylvie Marissal, Directrice des Ressources Humaines de l’URBSFA, et de l’échevin de la jeunesse Bart De Bruyne, en présence de jeunes joueuses et joueurs locaux de Sinaai Girls et VOS Reinaert.

« Je suis très honoré d’être l’ambassadeur d’un projet social de football comme ce Belgian Red Court à Saint-Nicolas. Enfant, j’ai commencé à jouer au football ici dans le club du VK Tielrode ; c’est donc comme si je revenais un peu ‘à la maison’ maintenant que je joue à nouveau en Belgique. Tout au long de ma carrière, j’ai pu me rendre compte à quel point les équipes de jeunes et l’approche positive du sport étaient importantes, même en dehors des terrains de football classiques. C’est pour cette raison que je soutiens entièrement ce type de projet. Lorsque l’URBSFA m’a demandé de parrainer ce terrain, je n’ai pas hésité une seconde avant de dire oui. »
Jan Vertonghen, ambassadeur du Belgian Red Court de Saint-Nicolas
« La Ville de Saint-Nicolas investit beaucoup dans les terrains de jeu et de sport pour que tous les enfants et tous les adolescents puissent jouer et faire du sport. Le Red Court en est un parfait exemple. »
Bart De Bruyne, échevin de la jeunesse

Plusieurs tournois au programme
​L’aménagement du terrain et son inauguration ne constituent pas l’étape finale du projet de l’URBSFA et de la Ville de Saint-Nicolas. L’URBSFA a pour objectif, en collaboration avec Voetbal Vlaanderen, d’impliquer un maximum d’écoles, d’associations de jeunes et de clubs locaux dans différentes initiatives qui seront mises sur pied en collaboration avec la ville. Par ailleurs, l’URBSFA prévoit d’organiser dès 2023 sa première Belgian Red Courts Cup, un tournoi national pour équipes de jeunes, jeunes équipes féminines, équipes de handifoot et équipes de walking football ainsi qu’une finale au Proximus Basecamp de Tubize.

« Le projet des Belgian Red Courts nous tient particulièrement à cœur parce que le football peut réellement contribuer à façonner la société de demain. Nous sommes en outre très heureux de pouvoir le concrétiser ici avec la Ville de Saint-Nicolas. Le Parc Koningin Fabiolaest ouvert à tous, que ce soit pour jouer au football ou supporter les joueurs. En tant que fédération, nous sommes convaincus que les Belgian Red Courts favoriseront le rapprochement des personnes d’horizons différents. Les initiatives communes que nous allons lancer dans ces mini-temples modernes du football et autour de ceux-ci vont dynamiser la cohésion sociale à Saint-Nicolas tout en y promouvant le football et en démontrant l’importance du rôle joué par notre sport à cet égard. »
​Peter Bossaert, CEO de l’URBSFA
« La valeur de ces mini-terrains locaux pour une ville ne doit pas être sous-estimée. Toutes celles et tous ceux qui ont le virus du football ont envie à un moment ou à un autre de monter sur un terrain. Chez Voetbal Vlaanderen, nous considérons également qu’il nous revient de guider vers nos clubs celles et ceux qui jouent sur ces petits terrains. Ils pourront alors bénéficier d’un encadrement et d’une formation solide en rejoignant une équipe de jeunes. Voetbal Vlaanderen permet ainsi à chaque personne d’avoir la chance qu’elle mérite par l’intermédiaire du football. »  
Nand De Klerck, porte-parole de Voetbal Vlaanderen

Pierre Cornez Press Officer RBFA
Ken Standaert
Ken Standaert Content Manager/Senior PR Consultant Bepublic