L’URBSFA, l’ACFF et Voetbal Vlaanderen lancent un nouveau plan d’action pour la discrimination et le racisme

L’URBSFA, l’ACFF et Voetbal Vlaanderen lancent un nouveau plan d’action pour la discrimination et le racisme

En point de mire : un signalement plus facile, une nouvelle manager pour l’inclusion, un Diversity Board et une Chambre Nationale pour la Discrimination et le Racisme

L’URBSFA, l’ACFF et Voetbal Vlaanderen viennent d’élaborer, en collaboration avec 20 représentants du monde du football aux profils très divers, un nouveau plan d’action contre le racisme et la discrimination. Une condition sine qua non pour lutter avec force contre la discrimination et le racisme, assurent-ils tous en cœur. C’est ainsi notamment que nous avons nommé une manager pour l’inclusion et avons créé un nouveau Diversity Board ainsi qu’une Chambre Nationale pour la Discrimination et le Racisme. Il sera également plus facile de signaler tout acte raciste et discriminatoire.

Le football doit être une fête, quels que soient l’endroit et le moment. L’exclusion fondée sur la couleur de peau, la religion, le sexe, la préférence sexuelle, les capacités physiques ou mentales ou d’autres différences est inadmissible, tant sur le terrain qu’en dehors. Le racisme est un problème profondément ancré au cœur de nos sociétés, qui hante hélas également régulièrement les terrains de football. Pour lutter désormais contre la discrimination et le racisme, l’URBSFA, l’ACFF et Voetbal Vlaanderen se sont entourés d’une vingtaine de représentants des différentes communautés, tous impliqués d’une façon ou d’une autre de par leur propre expérience dans le football belge.

« Allez voir un match au hasard le samedi matin et vous verrez à quel point l’équipe sur le terrain reflète notre société. Il y a peu de sports qui sont aussi inclusifs que le football. Malheureusement, le racisme est encore trop souvent présent sur le terrain et aux abords de celui-ci. Au sein de notre organisation, il y a aussi encore pas mal de pain sur la planche pour refléter correctement notre société actuelle. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de réunir toutes ces personnes aux profils très divers autour d’une même table pour comprendre comment nous pouvons nous attaquer aux problèmes de racisme et de discrimination qu’elles rencontrent. Grâce à ce plan, nous voulons montrer que nous prenons cette problématique très au sérieux et qu’il ne s’agit pas de mots en l’air. »
Peter Bossaert, CEO de l'URBSFA

En collaboration avec l’ACFF et Voetbal Vlaanderen, l’URBSFA a extrait les points essentiels de tous ces entretiens pour remédier à la situation actuelle. Ensemble, nous voulons davantage écouter, représenter, former, mesurer et communiquer.

« Je l’ai déjà répété tellement de fois, mais ils ne m’écoutent pas. »
Zuraya (14), membre du club anversois City Pirates

« J’ai l’impression que personne ne peut être sanctionné pour des faits de racisme dans le football. L’Union Belge ne donne pas non plus de signal clair lorsque quelque chose arrive. »
Lamine (24), membre du Conseil de la jeunesse de l’URBSFA

« Le racisme, c’est de l’énergie négative. Heureusement, j’ai pu en faire ma motivation. »
Kassandra Missipo (23), Belgian Red Flame

Nous voulons être à l’écoute
Ces réflexions ont été formulées à raison au cours des nombreux entretiens et sont autant d’occasions que l’on ne peut ignorer, estime l’Union Belge. C’est pourquoi les fédérations seront plus à l’écoute par l’intermédiaire du Diversity Board, pour lequel l’URBSFA cherche à l’heure actuelle des candidats et qui relayera de façon critique tous les sujets sensibles. Les individus et les clubs vont aussi pouvoir plus facilement signaler des faits de racisme et de discrimination vu que c’est désormais possible via le site rbfa.be/cometogether ainsi que les sites internet de de l’ACFF et de Voetbal Vlaanderen. Un accès encore plus aisé est prévu au cours des prochains mois à cet égard. 

Nous voulons que tout le monde se sente représenté
Afin de traiter au plus vite les questions et les conclusions du Diversity Board, l’URBSFA a désigné Samia Ahrouch en tant que nouvelle manager pour l’inclusion. Elle veillera à la mise en œuvre du nouveau plan d’action en collaboration avec les différents départements.

« Je crois fermement que nous pouvons œuvrer ensemble au développement d’une culture positive, adaptée à la réalité, qui prônera la diversité en tant qu’atout majeur, comme chez nos Diables Rouges. » 
Samia Ahrouch, manager pour l’inclusion de l'URBSFA

L’URBSFA veut aussi faire la différence et miser sur davantage de diversité au niveau des compétences, de l’âge, du sexe, et des origines entre autres. Notamment au sein de son personnel ou de la composition des différentes commissions de l’Union Belge de Football. Prochainement, deux nouveaux administrateurs indépendants seront nommés au sein du Conseil d’Administration, et plusieurs nouveaux membres aux profils et âges divers, en ce compris des hommes et des femmes, rejoindront les instances disciplinaires nationales et la Commission des Licences. La Fédération souhaite ainsi que chacun se sente représenté en son sein.

Nous allons former tous les intervenants autour et sur le terrain
Afin d’impliquer activement tous les acteurs dans le nouveau plan d’action, l’URBSFA, l’ACFF et Voetbal Vlaanderen lanceront un plan de formation des différents groupes d’acteurs du football. Tous les arbitres du football amateur et professionnel, les responsables des jeunes, les responsables de la sécurité et les entraineurs seront ainsi formés d’ici 2024 sur la manière de faire face au racisme et à la discrimination, et de contribuer personnellement à la lutte contre toutes les formes discriminatoires. 

Nous voulons évaluer et éventuellement rectifier
Pour savoir comment évoluent la discrimination et le racisme dans le football, l’URBSFA collaborera avec les écoles supérieures et les universités pour évaluer l’impact du nouveau plan d’action. L’année dernière, une étude a déjà été menée par la VUB sur la discrimination visant les arbitres tandis qu’une étude est également en cours avec la KU Leuven sur la discrimination et le racisme au sein des équipes de football de jeunes. Les résultats de cette étude sont attendus pour la fin du mois de mars 2021. L’URBSFA considère ces études comme primordiales pour pouvoir, le cas échéant, ajuster et peaufiner le plan d’action rapidement et adéquatement.  

Nous voulons communiquer sur tous les aspects du plan 
Par ailleurs, l’URBSFA veut miser sur une communication plus régulière et plus ciblée. Ainsi, le plan d’action et ses différentes composantes pourront être consultés sur le site internet de notre Fédération, www.rbfa.be. Mais pour que le plan d’action et les nombreuses initiatives prévues aient une chance de réussite, l’URBSFA a besoin que tous les acteurs du football y participent : joueurs, joueuses, entraineurs, supporters, supportrices, bénévoles, stewards, arbitres ainsi que tous celles et ceux qui se trouvent le long des terrains ou qui fréquentent les buvettes de football.

« Le football est un sport rassembleur ; d’où le nom de la campagne Come Together pour désigner toutes les initiatives qui sont prises pour lutter contre la discrimination comme Football For All, la Journée Internationale contre le Racisme, IDAHOT (Journée Internationale contre l’Homophobie et la Transphobie), la Journée Mondiale des Réfugiés… Via Come Together, nous invitons tous les intervenants à contribuer à l’instauration d’un environnement positif et à dénoncer tout acte de discrimination ou de racisme. »
Hedeli Sassi, Football & Social Responsibility manager de l’URBSFA

Si la prévention et la sensibilisation ne suffisent pas, un organe disciplinaire adéquat prendra le relais 
Toute personne qui, en dépit des campagnes de prévention et de sensibilisation, ira trop loin en tant que joueur/joueuse, membre du staff ou administrateur/administratrice, officiel(le) ou supporter/supportrice, recevra une sanction disciplinaire, décidée par un nouvel organe : la Chambre Nationale pour la Discrimination et le Racisme. Cette Chambre se composera non seulement de juristes, mais aussi d’experts en discrimination, et elle traitera tous les problèmes de discrimination soulevés dans le cadre du football amateur et du football professionnel. 

 

Contactez-nous
Pierre Cornez Press Officer RBFA
Ken Standaert Consultant RP Bepublic
Pierre Cornez Press Officer RBFA
Ken Standaert Consultant RP Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.