Paiement plus rapide des allocations familiales à 110.000 enfants bruxellois

Paiement plus rapide des allocations familiales à 110.000 enfants bruxellois

2 familles Famiris sur 3 recevront en moyenne, à partir de 2020, 40 euros d'allocations familiales supplémentaires

Les parents de 110.000 enfants bruxellois, qui perçoivent leurs allocations familiales par le biais de Famiris, ont reçu leur paiement pour la première fois aujourd'hui, grâce au nouveau système logiciel que le fournisseur de solutions informatiques Cegeka a contribué à développer. Désormais, les nouvelles allocations familiales seront non seulement versées plus rapidement sur leur compte, mais elles représenteront aussi une augmentation de 40 euros par mois en moyenne pour 62 % des familles Famiris.

Les parents d'un enfant bruxellois sur trois, soit environ 110.000, recevront désormais les allocations familiales via Famiris, le successeur de FAMIFED. Pour gérer au mieux les paiements numériques à 56.000 familles, Famiris a fait appel au fournisseur de solutions informatiques Cegeka, qui a également développé le "Groeipakket" pour le gouvernement flamand. Aujourd'hui, le premier paiement a été effectué via le nouveau logiciel Famiris à toutes les familles ayant droit.

"Grâce au nouveau système, les allocations familiales sont versées le premier jour ouvrable du moisDans l'ancien système, les allocations familiales étaient versées le 8ème jour du mois, mais désormais les familles bruxelloises recevront les allocations familiales auxquelles elles ont droit plus rapidement (entre 5 et 8 jours)."
Tania Dekens, dirigeante d'Iriscare
et Fabio Mouro, gestionnaire du programme d'allocations familiales Famiris de Cegeka

Le nouveau système a également été élaboré de manière à ce qu'aucune famille ne soit financièrement perdante. En effet, le logiciel compare les paiements effectués en décembre 2019 et recherche le calcul le plus avantageux pour chaque famille, selon les paramètres fixés par la loi.

"Ainsi, par exemple, les revenus des parents sont pris en compte et des suppléments peuvent être accordés à certaines familles. Pour 62 % des familles affiliées, le nouveau système se traduit par une augmentation des allocations familiales de 40 euros en moyenne et ainsi, quelque 4.000 familles de travailleurs à faibles revenus recevront désormais une majoration alors que ce n'était pas le cas auparavant."
Tania Dekens, dirigeante d'Iriscare
et Fabio Mouro, gestionnaire du programme d'allocations familiales Famiris de Cegeka

Pour assurer le bon déroulement des premiers paiements, le nouveau système de Famiris fonctionne, depuis l'été dernier, en parallèle avec l'ancien système de FAMIFED.

"Grâce aux essais et simulations automatiques qui sont menés toutes les deux semaines, un processus inhérent à notre approche, le moteur de calcul a pu être affiné et optimisé."
Fabio Mouro de Cegeka 

Cette technologie veille également à ce qu'aucune des familles Famiris ne soit oubliée.

"Préalablement, 35.594 familles qui n'avaient pas encore reçu de majoration, ont été interrogées sur leur situation financière car elles pouvaient être prises en considération pour une majoration sociale. A la mi-2022, les revenus pour 2020 de toutes les familles Famiris seront automatiquement contrôlés par le biais du nouveau logiciel, sur base de la déclaration fiscale. S'il s'avère à ce moment-là, que certaines familles ont reçu trop peu d'allocations familiales sur base de leurs revenus, cela sera corrigé rétroactivement. De cette façon, chaque famille obtiendra finalement ce à quoi elle a droit et personne ne sera plus oublié."
Tania Dekens, dirigeante d'Iriscare

Contactez-nous
Wendy Knaepen Brand Director Cegeka
Sven Heyndrickx Porte-parole Iriscare
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
Wendy Knaepen Brand Director Cegeka
Sven Heyndrickx Porte-parole Iriscare
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.