ISS souhaite le screening de ses employés pour les sites sensibles

ISS souhaite le screening de ses employés pour les sites sensibles

L’entreprise de nettoyage ISS souhaite davantage de contrôles pour limiter les risques liés à la sécurité

Jeudi 18 mai 2017 — ISS, la plus grande entreprise de nettoyage de notre pays, demande l’autorisation au gouvernement de contrôler également les techniciens de surface qui travaillent dans des lieux sensibles afin de limiter les éventuels risques liés à la sécurité. Le conseil des ministres a décidé cette semaine que la Sûreté de l’Etat devait contrôler minutieusement, dans certains secteurs, les effectifs qui travaillaient dans des ‘lieux sensibles’ ou qui occupaient une ‘fonction sensible’. L’entreprise ISS demande dès à présent que les agents de nettoyage soient aussi contrôlés.

La loi qui stipule les professions qui feront l’objet d’un contrôle minutieux par la Sûreté de l’Etat sera encore modifiée cette année, à savoir ‘la loi relative aux habilitations, attestations et avis de sécurité’ (de 1998). Cette nouvelle loi stipulera également les fonctions et les postes de travail que les entreprises et les différents secteurs pourront considérer comme sensibles.

Le conseil des ministres souhaite que le personnel du secteur public ainsi que les effectifs de certains secteurs privés (le secteur pharmaceutique, les entreprises SEVESO, les transports publics, le secteur des télécommunications, …) qui travaillent dans des ‘lieux sensibles’ fassent l’objet d’une sélection rigoureuse structurelle. Il s’agit de lieux dotés d’une infrastructure considérée comme critique, de lieux où sont conservés des données sensibles ou des matériaux ou des substances sensibles, …  Le gouvernement concertera les différents secteurs concernés.

Attentats

ISS, la plus grande entreprise de nettoyage de notre pays, demande que le secteur du nettoyage soit repris dans la liste des secteurs concernés par ce filtrage. Les agents de nettoyage travaillent aussi régulièrement dans des lieux sensibles tels que les institutions financières, les entreprises IT, les bâtiments publics ou les aéroports. Des lieux particulièrement exposés aux attentats ou des lieux où sont traitées des informations sensibles.

“De par la nature de leur travail, nos techniciens de surface travaillent parfois dans des lieux sensibles dans des entreprises ou des organismes. Dans le contexte actuel, nous devons prendre toutes les mesures pour pouvoir maitriser tous les risques éventuels liés à la sécurité. Ainsi, nous pouvons agir plus vite en cas de suspicion quant à un individu et nous pouvons garantir un meilleur service à nos clients.”
Kris Cloots, CEO

Depuis les attentats de ces dernières années, l’entreprise ISS constate que ses clients se préoccupent toujours plus de la fiabilité de son personnel de nettoyage externe. De plus en plus de clients, entreprises et pouvoirs publics demandent que les techniciens de surface soient davantage contrôlés lors de leur recrutement. L’entreprise ISS effectue déjà une sélection plus rigoureuse et un contrôle plus approfondi, dès le recrutement de ses agents. Ainsi, un agent de nettoyage ayant des sympathies pour l’EI a été identifié et immédiatement écarté des ‘lieux sensibles’ où il travaillait.

Conditions à respecter

La société ISS insiste sur le fait que la grande majorité de ses effectifs a un comportement irréprochable.

“99% de nos techniciens de surface effectue correctement leur travail. Aucun individu malintentionné ne doit pouvoir nuire à leur réputation.”
Kris Cloots, CEO ISS

L’organisation sectorielle UGGN, Union Générale Belge du Nettoyage, soutient la demande de l’entreprise ISS visant à contrôler minutieusement son personnel. Au cours de ces derniers mois, plusieurs concertations ont déjà eu lieu avec les cabinets des Ministre Jan Jambon, Affaires intérieures, et Ministre Kris Peeters, Emploi. Si ce filtrage est effectivement mis en place pour les techniciens de surface, la société ISS souhaite établir une liste des conditions à respecter et définir le déroulement de ce filtrage avec les partenaires sociaux et le secteur.


 

A propos de la société ISS

Fondé en 1901 à Copenhague, ISS Group est aujourd’hui le leader mondial des services de Facility Management. Le groupe propose notamment des services de nettoyage, de restauration ainsi que d’autres services liés aux infrastructures. En 2015, ISS Belgique a enregistré un chiffre d’affaires de 335 millions d’euros et compte près de 9 500 travailleurs.