Rapport d’Ericsson sur la mobilité:  Le nombre d’abonnés à la 5G atteindra les 150 millions d’ici 2021

Rapport d’Ericsson sur la mobilité: Le nombre d’abonnés à la 5G atteindra les 150 millions d’ici 2021

Mardi 17 novembre 2015

  • La 5G apportera de nouvelles opportunités et ouvrira la porte à de nouvelles entreprises et de nouveaux segments de marché verticaux.
     
  • L’augmentation de lecture de vidéos depuis des appareils mobiles multipliera par six le trafic de données mobiles en Europe et en Amérique du Nord d’ici 2021.
     
  • La Chine continentale deviendra le plus grand marché LTE au niveau mondial, avec près de 35% des abonnements LTE au niveau mondial.
     
  • Le nombre d’abonnés mobiles en Afrique atteindra un milliard d’ici la fin 2015.
     
  • D’ici 2030, le secteur des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) permettra de réduire les émissions à effet de serre d’un volume équivalent à l’empreinte écologique conjointe des Etats-Unis et de l’Europe.

Publiée aujourd’hui, la dernière version du Rapport d’Ericsson (NASDAQ: ERIC) sur la mobilité donne un aperçu des futurs réseaux 5G et prévoit que le nombre d’abonnements mobiles 5G passera à 150 millions d’ici 2021.

La Corée du Sud, le Japon, la Chine et les Etats-Unis auront dans un premier temps la plus importante et rapide augmentation du nombre d’abonnés à la 5G. La 5G connectera différents types d’appareils mobiles, apportant de nouvelles possibilités de connexion internet des objets ; l’arrivée de la 5G ouvrira ainsi la porte à des opportunités pour de nouvelles industries et de nouveaux segments de marchés verticaux.

Ce rapport, qui nous offre une mise jour complète des tendances mobiles actuelles et futures, va dans le sens d’une augmentation significative de la consommation de vidéos depuis des appareils mobiles, qui multipliera par six le volume de trafic actuel des données  sur smartphone en Amérique du Nord et en Europe entre 2015 et 2021. Le transfert mensuel de données par smartphone passera ainsi d’ici 2021 de 3,8GB à 22GB en Amérique du Nord et de 2GB à 18GB en Europe de l’Ouest.

Avec 20 nouveaux abonnements haut débit activés chaque seconde, cette augmentation sera un autre facteur évident de la croissance significative du trafic de données au niveau mondial. Aujourd’hui, nous comptons autant d’abonnements mobiles que d’être humains sur terre: en 2016, nous atteindrons la barre des quatre milliards rien que pour les abonnements smartphone.

La 5G, qui sera plus rapide que tout autre type de technologie mobile actuelle, apportera de nouvelles opportunités au niveau de la connexion internet des objets. Par exemple, Ericsson a mis au point un prototype d’utilisation des fonctions de la 5G et de l’analyse des données pour le secteur des transports publics, qui permettra de réduire la consommation de carburant, de limiter la congestion du trafic automobile et de diminuer l’impact environnemental. La 5G sera fondamentale pour la société en général dès que les possibilités théoriques pourront se concrétiser. Ces applications influenceront également l’homme de la rue.

Saskia Van Uffelen, CEO Ericsson Belux

Autres faits importants mentionnés dans le dernier rapport d’Ericsson sur la mobilité :

  • La vidéo est la première raison d’augmentation du trafic des données : Il est prévu que le trafic des données au niveau mondial soit multiplié par dix entre 2015 et 2021, et 70% de ce trafic seront imputés à la lecture de vidéos. Chez de nombreux opérateurs, YouTube représente à lui seul jusqu’à 70% du trafic vidéo alors que Netflix représente, quant à lui, jusqu’à 20% de ce trafic dans les régions où il est disponible.
     
  • La Chine continentale dépasse les Etats-Unis et représente dès lors le plus grand marché LTE au monde : D’ici fin 2015, la Chine continentale comptera 350 millions d’abonnés LTE, soit à peu près 35% du nombre total d’abonnements LTE au niveau mondial. Le rapport prévoit que cette région du monde atteindra 1,2 milliard d’abonnés LTE d’ici 2021.
     
  • L’Afrique est un continent de plus en plus connecté : Il y a 5 ans (en 2010), quelque 500 millions d’abonnés mobiles étaient enregistrés en Afrique ; d’ici la fin 2015, ce nombre devrait avoir doublé pour atteindre le milliard. Ces abonnements mobiles présentent de nombreux avantages, notamment sur le plan financier. Près de 70% des personnes qui ne disposent pas d’un compte bancaire peuvent dorénavant y avoir accès grâce aux services mobiles.
     
  • L’impact positif des TIC sur la réduction des émissions de CO2 : Les avancées dans le secteur des TIC permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les différents secteurs industriels. La réduction totale des émissions pourrait ainsi atteindre plus de 10 gigatonnes de CO2, ce qui représente 15% des émissions au niveau mondial d’ici 2030, soit une réduction plus importante que l’empreinte écologique actuelle conjointe des Etats-Unis et de l’Europe.

Le rapport contient également une nouvelle annexe nommée “Mobile Business Trends” qui énumère en détail les techniques utilisées par les plus grands opérateurs de télécommunications pour tirer profit de la consommation des données mobiles et de leur demande croissante.

Le rapport d’Ericsson sur la mobilité est l’une des analyses disponibles  les plus  pointues, fournissant des données détaillées sur l’utilisation des données au travers des réseaux du monde entier.

Ce rapport se fonde sur des mesures, des analyses, des prévisions d’Ericsson ainsi que d’autres études pertinentes pour fournir des indications sur les tendances actuelles d’utilisation des données et le marché actuel de la société connectée dans laquelle nous vivons.

L’outil “The Traffic Exploration”, qui accompagne le rapport, peut être utilisé pour créer des graphiques et/ou tableaux personnalisés en utilisant les nouvelles données publiées. Les informations peuvent être filtrées par région, abonnement, technologie mobile, trafic et type d’appareil utilisé.
 

NOTE POUR LA REDACTION

Le rapport complet d’Ericsson sur la Mobilité (y compris l’annexe « Mobile Business Trends » ), l’outil “The Traffic Exploration” et les rapports régionaux (Europe, Asie du Sud-Est et Océanie, Asie du Nord-Est, Amérique du Nord, Moyen-Orient et Afrique du Nord-Est, Amérique Latine et Caraïbes, et Afrique Sub-Saharienne) peuvent être téléchargés à partir du le lien suivant : www.ericsson.com/mobility-report

Un dossier presse, des documents informatifs et des photos en haute résolution peuvent, quant à eux, être téléchargés sur la page suivante: www.ericsson.com/press

A propos d’Ericsson

Ericsson est le plus grand fournisseur au monde de technologies et de services de communication. Ses relations à long terme avec tous les grands opérateurs de télécommunications au monde permettent aux particuliers, aux entreprises et aux communautés de développer les potentiels et de créer un avenir durable. Les services, les logiciels et l’infrastructure d’Ericsson, notamment en termes de mobilité, de large bande et de Cloud, permettent à l’industrie des télécommunications ainsi qu’aux autres secteurs de mieux travailler, d’accroître leur efficacité, d’améliorer l’expérience de l’utilisateur et d’exploiter de nouvelles pistes.

L’entreprise compte plus de 115 000 collaborateurs, actifs dans plus de 180 pays.

Aujourd’hui, plus de 40% du trafic mobile mondial transite par des réseaux Ericsson, et

Ericsson apporte son soutien à plusieurs réseaux qui desservent plus de 2,5 milliards d’abonnés. Les investissements réalisés par Ericsson dans la recherche et le développement garantissent l’évolution continue de ses solutions et permettent à ses clients d’aller de l’avant.

Le chiffre de vente nette s’élevait en 2014 à 228 milliards SEK (33,1 milliards d’euros). La société Ericsson a été fondée en 1876. Son siège principal est situé à Stockholm, et la société est cotée sur les marchés boursiers NASDAQ OMX, Stockholm et NASDAQ New York.