Securitas remporte le tout premier marché public pour le gardiennage dans une caserne militaire

Securitas remporte le tout premier marché public pour le gardiennage dans une caserne militaire

Une combinaison intelligente d’agents de gardiennage et de technologie

Jeudi 23 novembre 2017 — Après avoir bien respecté toutes les procédures liées au marché public, Securitas a définitivement remporté le contrat de la caserne Cdt De Hemptinne à Heverlee. Ce dernier est d’application depuis le 16 novembre 2017 et ce, pour une durée de 4 ans, avec possibilité de prolonger une année supplémentaire. 

Le 10 février 2017, le gouvernement fédéral avait donné le feu vert pour le lancement d’un marché public au niveau d’un contrat-cadre de gardiennage, d’une durée de plusieurs années, dans le quartier d’Heverlee. Après le bon déroulement de toutes les procédures légales et un délai de 10 jours, le contrat a été définitivement attribué à Securitas, le 16 novembre dernier. 

 

« Nous sommes très heureux d’avoir pu obtenir cette mission. Nous allons prévoir, outre le contrôle d’accès, un système de gestion de clés, du gardiennage, ainsi qu’un système de détection d’intrusion. Le concept que nous avons développé offre une combinaison d’agents de gardiennages et de solutions technologiques, comme des systèmes de caméras, de détection ou encore des armoires à clés intelligentes. Ceci est un symbole de notre philosophie, qui est de rendre le gardiennage plus intelligent et efficace »

 Koen Colpaert, porte-parole de Securitas.

 

Securitas a une longue expérience dans le gardiennage et la protection des bâtiments publics, ambassades, institutions internationales, et collabore étroitement avec les services de police. La sous-traitance du gardiennage à Heverlee rentre dans le cadre de la vision stratégique de la Défense. Cela signifie que les fonctions non spécifiquement militaires sont sous-traitées afin de permettre au personnel militaire de s’en libérer et de se focaliser sur ses missions dans notre pays, ainsi qu’à l’étranger. 

« Nous considérons la protection d’une infrastructure critique telle que celle-ci comme une mission centrale »

 Koen Colpaert, porte-parole de Securitas

 

Securitas a maintenant 3 mois pour se lancer et mettre tous le systèmes en place sur le terrain. Securitas utilisera aussi ce temps pour sélectionner les meilleurs profils afin d'accomplir leur mission auprès de la Défense.