Vif succès pour les soldes d’été

Vif succès pour les soldes d’été

Keyware enregistre plus de transactions et des montants plus élevés par transaction

Jeudi 30 juillet 2015

  • Augmentation de 5 % du nombre de transactions électroniques pendant les
  • Augmentation des dépenses par transaction
  • Augmentation de 6 % des recettes des commerçants par rapport à juillet 2014
Les soldes d’été ont été beaucoup plus lucratives que l’an dernier. Chaque commerçant a, en moyenne, traité 5% de paiements en plus en juillet 2015 qu’en juillet 2014. Telles sont les conclusions de Keyware, le numéro deux du secteur des paiements électroniques. Si les transactions ont été plus nombreuses, les consommateurs ont aussi dépensé plus.

Les soldes d’été furent une réussite. Par rapport à l’année dernière, les clients ont effectué plus de paiements et ont dépensé plus par transaction.

Stéphane Vandervelde, CEO de Keyware

Sur l’ensemble du mois de juillet (du 1er au 28 juillet 2015), chaque commerçant a, en moyenne, traité 5,13 % de transactions en plus que lors de la même période l’an dernier. Vu le nombre important de terminaux de paiement, les chiffres de l’entreprise de location de terminaux Keyware constituent un excellent indicateur du succès des détaillants.

Si les commerçants ont dû traiter davantage de paiements, on constate également que les clients ont en moyenne dépensé 1 % de plus par transaction. Les commerçants ont donc enregistré une hausse de 6,20 % de leur chiffre d’affaires pendant les soldes par rapport aux soldes d’été 2014.

Ces bons chiffres s’expliquent en grande partie par une première semaine de soldes particulièrement rentable : les terminaux de paiement de Keyware ont traité  19 % de transactions en plus qu’au cours de la première semaine de juillet 2014. « La climatisation dans les magasins et les centres commerciaux pendant la vague de chaleur a manifestement attiré les clients », a déclaré Stéphane Vandervelde, CEO de Keyware.

En moyenne, les consommateurs ont dépensé moins par transaction pendant cette première semaine, mais les semaines suivantes ont compensé la différence. Les commerçants peuvent donc parler de soldes à succès.

Stéphane Vandervelde