Wolters Kluwer Belgique : «La COVID-19 a accéléré la digitalisation chez les experts-comptables»

Wolters Kluwer Belgique : «La COVID-19 a accéléré la digitalisation chez les experts-comptables»

Un peu plus d'un tiers des factures sont désormais numériques en Belgique contre un quart avant la crise de la COVID-19. De plus, la visioconférence et WhatsApp sont devenus des outils de communication très populaires entre les experts-comptables et leurs clients. C'est ce qui ressort d'une étude de marché sur l'impact de la COVID-19, réalisée par Wolters Kluwer Belgique auprès de 350 experts-comptables à l'occasion de la Semaine de l'expert-comptable. La crise de la COVID-19 a ainsi fait passer la digitalisation des bureaux experts-comptables à la vitesse supérieure. Mais un aspect requiert de l'attention : plus d'un comptable sur trois estime que la charge de travail est trop élevée, en partie à cause de la crise sanitaire.

 

Factures numériques en hausse
L'époque où les entrepreneurs et indépendants se rendaient régulièrement chez leur comptable pour y déposer une pile de documents n'est pas encore tout à fait révolue mais presque. De plus en plus de sociétés, d'entrepreneurs et de travailleurs indépendants prennent conscience des avantages que présente l'envoi des factures au format numérique à leur comptable. Ils téléchargent ces documents via le web, via une application sur leur smartphone ou les transmettent par e-mail. La crise sanitaire actuelle a accéléré ce processus. Il ressort de l'enquête de Wolters Kluwer que, avant la crise du coronavirus, environ un quart (27 %) des entrepreneurs envoyaient leurs factures au format numérique à leur comptable. Aujourd'hui, cette proportion est passée à plus d'un tiers (35,9 %). Cela représente donc une augmentation de 33 % en quelques mois seulement. Et lorsqu'on leur demande si leurs clients comptent soumettre leurs factures par voie numérique après la crise sanitaire, les experts-comptables répondent qu'ils voient cette situation évoluer vers une part de 4 clients sur 10 après la pandémie. Avant la COVID-19, seuls 18 % des experts-comptables recevaient les factures de plus de la moitié de leurs clients au format numérique. Cette part atteint aujourd'hui 30 %.

 

Une demande de conseils en hausse et des réponses plus rapides
L'étude montre également que les experts-comptables ne sont plus uniquement perçus comme exerçant une fonction de soutien aux entrepreneurs ou indépendants. Ils sont considérés comme de véritables partenaires. Pendant la crise sanitaire, ils ont dû conseiller davantage les entreprises, notamment en vue de prévenir des problèmes financiers ou une faillite. 48% des participants répondent par l'affirmative quand on leur demande s'ils ont donné plus de conseils qu'au cours de la période précédant la crise de la COVID-19. La moitié (50 %) des personnes interrogées ont également indiqué avoir reçu davantage de questions de la part des clients sur leur planification financière personnelle, celle-ci étant mise sous pression par la COVID-19.

« Cette crise a très clairement représenté un défi pour notre secteur. Les experts-comptables ont dû se convertir rapidement au télétravail et les clients ont demandé davantage de conseils, dont ils avaient, en plus, besoin rapidement. Avec toutes les mesures et les primes mises en place par les autorités régionales et fédérales, cela n'a pas été facile. Les experts-comptables ont dû guider leurs clients dans cet imbroglio de mesures gouvernementales. Tout ceci a entraîné un accroissement de la charge de travail pour les personnes de ce secteur. » Ronny De Goedt, Managing Director, Tax & Accounting, Wolters Kluwer

La visioconférence et WhatsApp populaires
La communication est elle aussi affectée par la crise sanitaire actuelle. Plus de 6 experts-comptables sur 10 (61,45 %) disent communiquer davantage par visioconférence qu'avant la pandémie de COVID-19. Et un peu plus de la moitié d'entre eux (52 %) ont l'intention de continuer à le faire une fois la crise passée. Pour communiquer avec les clients, le téléphone, le courrier électronique ou la visite physique sont les canaux classiques. Mais si l'on demande aux experts-comptables quels sont leurs moyens de communication favoris, la visioconférence et WhatsApp remportent de nombreux suffrages. Respectivement 45 % et 32 % des répondants les préfèrent à LinkedIn, Facebook ou Twitter. Vingt-sept pour cent optent pour le portail clients.

« Certains experts-comptables indiquent que le contact physique avec les clients reste important, mais qu'ils seront limités à des périodes fixes chaque mois. Lors de ces rendez-vous physiques, ils souhaitent consacrer plus de temps à mieux se familiariser avec l'univers et les ambitions de leur client. Pour les interventions rapides, ils veulent utiliser encore plus souvent la visioconférence. Certaines personnes souhaitent également utiliser ces appels vidéo pour travailler depuis l'étranger. » Ronny De Goedt, Managing Director, Tax & Accounting, Wolters Kluwer

Poursuivre sur la voie du digital
De nombreux experts-comptables indiquent qu'ils entendent poursuivre dans ce sens. Pour 47 % des répondants, l'investissement dans les outils numériques tels que les solutions de numérisation, la facturation électronique ou le portail client est une priorité absolue. Plus d'un cinquième (21 %) souhaite accompagner plus avant les clients dans le processus de digitalisation de leur entreprise. Parmi les autres priorités figurent la réduction de la charge de travail, que citent 4 bureaux sur 10, et le maintien du portefeuille de clients actuel, qui, pour un peu plus de 3 bureaux sur 10, constitue un objectif important pour la période à venir. L'association professionnelle ITAA (Institute for Tax Advisors & Accountants) note également la tendance accrue, ces derniers mois, à la digitalisation dans le paysage comptable, mais elle entend, dans le secteur, que les nombreuses mesures de soutien et demandes de conseils ont également un impact sur la charge de travail des bureaux experts-comptables.

La digitalisation a été boostée par le corona dans le monde de l’expertise comptable. Ainsi, 33% de clients supplémentaires livrent leurs factures de manière digitale en comparaison avec la situation antérieure à la Covid. Les experts-comptables et les conseillers fiscaux se sont adaptés très rapidement aux nouveaux besoins de leurs clients (grâce notamment à l’utilisation de moyens numériques) afin d’assurer une efficacité opérationnelle en cette période difficile. Cette efficacité par l’automatisation a justement permis de remettre en avant l’aspect humain : meilleure compréhension, conseils spécialisés sur mesure et relation de confiance avec le client. Veillons dès lors à ce que ce soit l’essence de notre profession. Bart Van Coile, Président ITAA (Institute for Tax Advisers & Accountants)

À propos de Wolters Kluwer:

Wolters Kluwer (WKL) est un leader mondial de l’information professionnelle, des solutions logicielles et des services pour les secteurs des soins de santé, de la fiscalité et de la comptabilité, de la gestion d’entreprise, de la gestion des risques et de la conformité, ainsi que du droit et de la réglementation. Jour après jour, nous aidons nos clients à prendre des décisions cruciales en leur fournissant des solutions expertes qui combinent une connaissance approfondie du domaine avec des technologies et services avancés.  

Wolters Kluwer a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 4,6 milliards d’euros en 2019. Le groupe fournit des services à des clients dans plus de 180 pays, est présent dans plus de 40 pays et emploie environ 19 000 personnes à travers le monde. Le siège social de la société est situé à Alphen-sur-le-Rhin, aux Pays-Bas.  

L’action Wolters Kluwer est cotée sur Euronext Amsterdam (WKL) et fait partie des indices AEX et Euronext 100. Wolters Kluwer possède un programme sponsorisé d’American Deposiraty Receipt (ADR) de niveau 1. Ces ADR sont négociés sur le marché de gré à gré aux États-Unis (WTKWY).  

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter www.wolterskluwer.com et nous suivre sur Twitter, Facebook, LinkedIn et YouTube.  

 

Contactez-nous
Ellyne Temmerman Marketing Communications Manager Wolters Kluwer Tax & Accounting, België
Catherine Haquenne PR Consultant Bepublic
Ellyne Temmerman Marketing Communications Manager Wolters Kluwer Tax & Accounting, België
Catherine Haquenne PR Consultant Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.